4 bonnes pratiques pour optimiser l'ouverture et la lecture de vos emails

Rédigé par Julie le 23 septembre 2016
Temps de lecture : 4 min.

Rien de mieux qu’un état des lieux avant de commencer de parler bonnes pratiques. L’email ? On s’en envoie plus de 87 milliards par an et on y passe en moyenne plus de 3 heures par semaine (selon Médiamétrie). Des chiffres qui ne prennent pas en compte la consultation sur mobile.

Et ce n’est pas fini ! Un Français reçoit en moyenne 39 mails par jour et a deux comptes de messagerie. Au total il existe dans le monde 4,3 milliards d’adresses mail. Un chiffre colossal ! Depuis sa naissance il y a 45 ans, l’e-mail est le seul canal marketing universel et un levier webmarketing très avantageux qui offre un retour sur investissement (ROI) de 4300%.


email-bonnes-pratiques-gif

Mais voilà face à une telle masse de réception, comment optimiser leur envoi ? Focus sur 4 bonnes pratiques à adopter en matière d'emailling.

1 - Envoyez vos mails en milieu de semaine

Selon Smart Insights, une agence de marketing digital, vos emails auront plus d’impact si vous les envoyez le mardi, le mercredi et/ou le jeudi.

Une information qui a du sens ! Le lundi vos contacts se remettent encore de leur weekend, « la machine » se remet en route tandis que le vendredi ils anticipent déjà leur weekend.

 email-opens-by-day-of-week.png

 

2 - Pour convertir vos prospects : ciblez le moment et l’heure d’envoi parfaits

Envoyer vos mails pendant les heures ouvrables ne suffit pas ! Ce n’est pas parce que vos emails partent pendant la journée que cela va optimiser leur ouverture, leur lecture et surtout générer une action. En effet, il faut être beaucoup plus précis !

Plusieurs études ont analysé le sujet : customer.io, Mailchimp, Forbes. Toutes ont d’abord segmenté les emails en 2 catégories :

  • E-mail informatif
  • E-mail qui nécessite une « action »


Pour les mails informatifs, les analyses démontrent que les taux d’ouverture les plus élevés se font en début de semaine dans la matinée.

Les prospects seraient plus productifs à ce moment-là mais moins aptes à prendre des décisions.

Surprise pour les mails qui nécessitent une « action », si vous pensiez que vos prospects fraîchement rentrés de weekend seraient plus faciles à convertir le lundi, eh bien, détrompez-vous. C’est la fin de semaine qui est le moment le plus propice !

Pourquoi ? Selon customer.io et Forbes, envoyer vos campagnes le vendredi permettrait à vos prospects de réfléchir à votre offre tranquillement le weekend. De cogiter, de peser le pour et le contre et de surtout relire calmement leur contenu, précieusement mis de côté la veille.

Maintenant que vous avez le bon jour, voici le bon créneau horaire d’envoi : entre midi et 16h.

Logique, cette plage horaire est ponctuée par le déjeuner et la pause de l’après-midi, moment propice pour jeter un œil à ses messages, répondre aux plus urgents et garder dans le coin de sa tête les mails intéressants à re-parcourir.

Si vous attendez une réponse ou une action, restez vigilant tôt le matin, entre 6 et 8 heures ou le soir entre 20 heures et minuit, heures auxquelles vos prospects ont du temps pour eux.  

New call-to-action

3 - Designez vos emails

Pour sortir du lot, il faut attirer l’œil. C’est crucial !
Tout passe par l’émotion, il faut offrir une expérience à votre utilisateur et ce même dans les emails !

Pour cela inspirez-vous des tendances du moment :

  • Flat design
  • tyle minimaliste/li>
  • tyle typographique

Et privilégiez les visuels de bonne qualité, bien sûr ! Vidéo, photo, infographie, gif… tout est permis !


4 - Soignez votre rédaction

De l’intitulé de votre objet à votre signature en passant par le contenu de votre mail, prenez soin de la rédaction.

Cela peut paraître évident et pourtant il n’est pas rare d’apercevoir des fautes d’orthographe ou de grammaire dans certains emailings. Ces fautes vous décrédibilisent et vous font perdre des prospects.

Pour optimiser l’ouverture de vos mails, soyez percutant et accrocheur dans vos titres car la première impression est toujours déterminante. Le titre n’a pas pour but de vendre mais simplement d’éveiller la curiosité et de donner l’envie de lire le mail. Vous en conviendrez cette étape est ultra importante.

Pour la suite, le tout est d’adapter vos communications avec les moyens adaptés : infographie, story-telling, article, vidéo… Laissez libre cours à votre créativité mais toujours avec rigueur.
Enfin petite précision mais pas des moindres, les études faites par Forbes, Mailchimp et customer.io ne sont qu’une analyse du comportement général des prospects or selon les secteurs d'activité et les différents métiers la consultation des emails ne se fait pas au même moment.

Un directeur de chantier consultera sa boîte mail plutôt très tôt le matin alors qu'un commercial restera connecté tout au long de sa journée via son smartphone. Il est donc important d'ajuster votre stratégie d'emailing en fonction des pratiques de vos prospects. Pour cela l’utilisation de l'emailing automation" est l’atout le plus fiable et surtout le plus révélateur.
contact-generation-leads

Envie d’approfondir ?