visuel-lp-prospection-commerciale-btob-digital-cas-pratique-1

Référencement naturel - Découvrez notre guide pratique du SEO pour les PME BtoB

En marketing digital, le SEO est un terme qui revient dans toutes les conversations…

Pourtant, si le SEO ne vous est pas inconnu, vous n’en saisissez peut-être pas pas forcément le fonctionnement ni tous les avantages. Or, le référencement naturel est un levier primordial pour optimiser votre site web et générer davantage de visites. En définissant une stratégie SEO efficace et répondant aux dernières recommandations des moteurs de recherche, vous assurerez la pérennité de votre site et boosterez l’activité de votre entreprise.

Les techniques du SEO évoluant sans cesse, il est ainsi essentiel de suivre et connaître ses évolutions, liées aux algorithmes des moteurs de recherche (Google, Yahoo, Bing, etc.)

Notre article vous donne tout ce qu’il faut savoir sur le référencement naturel : sa définition, ses critères, ses KPI, ce qu’il rapporte concrètement, ses dernières tendances… Afin que votre SEO soit performant en tous points !

01

Qu’est-ce que le SEO ?

Le référencement naturel n'aura plus de secret pour vous !

Bien définir le SEO :

Le SEO est l’acronyme couramment utilisé pour désigner le Search Engine OptimizationC'est en d'autres mots l’art d’optimiser un site web pour les moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo…). Plus communément appelé référencement naturel, il vise à augmenter la qualité, la compréhension et la visibilité d’un site web au sein des résultats des moteurs de recherche. À ce titre, le SEO regroupe toutes les techniques permettant d’augmenter le trafic naturel (ou organique) et d'améliorer la visibilité d'un site web.

 

Vos principaux objectifs en matière de SEO doivent donc être de :

  • Faire apparaître votre site (ou les pages de ce dernier) dans les premières réponses des recherches effectuées par vos cibles en rapport avec votre activité,
  • Générer un trafic qualifié sur votre site,
  • Générer davantage de prospects.

Aujourd’hui, Google, à lui seul, enregistre plus de 3,3 milliards de requêtes quotidiennes (source : blog du modérateur), c’est le moteur de recherche le plus connu et sur lequel vos efforts doivent se concentrer

 

Pourquoi le SEO n’est pas du SEA (et réciproquement)

Il est fréquent que les acteurs du référencement opposent les deux méthodes en raison de leurs « origines ».

Le SEO

Le SEO concerne exclusivement les positions occupées par les liens organiques. L’objectif étant aujourd’hui d’atteindre la position zéro, vue comme le « Graal » des référenceurs. Pour y parvenir, vous devrez effectuer un travail sur le long terme. Il faudra ainsi :

  • assurer l'optimisation technique du site web, par exemple en utilisant un outil tel que Dareboost, ou en effectuant la refonte de votre site si le besoin s’en fait ressentir.
  • créer ou renforcer votre stratégie de netlinking en vous constituant un réseau de sites “experts” de votre écosystème, incluant tous un lien vers votre site.
  • créer régulièrement des contenus de qualité à forte valeur ajoutée.

 

Neoconseil 💡: créez un blog d’entreprise, mis à jour régulièrement grâce à la publication d’articles de qualité répondant aux problématiques et aux enjeux de vos prospects. Vous doperez votre SEO, en vous positionnant sur les requêtes de vos cibles, qui constateront votre expertise et seront donc plus enclines à travailler avec vous.


Le SEA

Désigne l'acronyme anglais pour Search Engine Advertising. Il s’agit de l’ensemble des techniques permettant d’effectuer des campagnes payantes (dites sponsorisées) via l’interface publicitaire de Google : Google Ads (Google ayant renommé son service Google AdsWords en juillet 2018).

En d’autres termes, le SEA consiste en l’achat d’espaces publicitaires sur les moteurs de recherche. Cette méthode permet ainsi aux entreprises qui le souhaitent de d’apparaître en bonne position sur une requête particulière.

Le SEA concerne les liens sponsorisés créés via l’achat de mots-clés. L’acquisition des mots clés se fait sur un système d’enchère en ligne ; une fois l’enchère remportée vous gagnez le droit d’apparaître dans les annonces publiées sur la page des résultats. Quand un internaute clique sur l’annonce vous devez verser une somme prévue à Google (coût par clic). Le SEA est une méthode qui revient cher surtout dans des domaines très concurrentiels où les mots-clés peuvent atteindre plusieurs dizaines d’euros.

 

Comment repérer facilement une accroche “sponsorisée” ?

Tout simplement en observant si le terme “annonce” est positionné avant un résultat.

 

Ce que n’est pas le SEO

Lorsqu’on effectue ses premiers pas dans le marketing digital, il est commun de se retrouver décontenancé par la multitude d'acronymes maniés par les experts du secteur.

Ainsi, le SEO est fondamentalement différent du : 

  • SMO : ce terme désigne les techniques destinées à développer la notoriété d’un site web via les réseaux sociaux. Il y est question de marketing viral, de création de contenus et de l’e-réputation. Le SMO est aussi utilisé dans une approche publicitaire avec des formats publicitaires propres aux réseaux sociaux (ex : LinkedIn Ads ou Facebook Ads).
  • SEM : rassemble l’ensemble des techniques propres au SEA, SEO et SMO. Le but : augmenter la visibilité d’un site sur la toile.


Note du rédacteur : Si, malgré toute la pédagogie déployée dans nos articles, des termes techniques liés au référencement vous échappent, n’hésitez pas à consulter en parallèle notre glossaire du SEO, si pratique pour se rafraîchir  la mémoire !

 

Le SEO et le SEA : deux méthodes complémentaires

Les deux méthodes de référencement présentées ci-dessus ont leurs propres avantages : 

> Le SEO génère du trafic qualifié et apporte sur le long terme une meilleure visibilité et notoriété à votre site internet.
> Le SEA procure des résultats immédiats et permet de maîtriser le budget publicitaire.

Mais leur objectif reste le même, à savoir : attirer les visiteurs sur votre site web. À ce titre, SEO et SEA différent seulement par les moyens et techniques mis en place.

Les deux méthodes présentent l’intérêt d’être parfaitement complémentaires. Mettre en place une stratégie SEA augmente la visibilité de votre site web sur le court terme. L'optimisation SEO développe quant à elle la notoriété de l’entreprise à travers la production de contenus de qualité qui attireront les prospects et les accompagneront tout au long de leur parcours d’achat.

En combinant les deux méthodes, vous développerez une stratégie marketing digital efficace et durable pour votre entreprise.

 

02

Pourquoi faire du SEO ?

Le SEO, tout le monde en parle, et tout le monde le pratique. Alors, pourquoi faut-il l'adopter ?

Pourquoi faire du SEO ?

Rappelons que le référencement est avant tout un travail d’indexation et d’optimisation des pages web pour être visible dans les SERP (Search Engine Results Pages) des moteurs de recherche. Mais être référencé ne veut pas forcément dire être bien positionné…

L’objectif premier du SEO est donc d’améliorer le positionnement de vos pages web et si possible de les faire apparaître dans la première page des résultats. Pour rappel, 65% du trafic est capté par les 3 premiers sites (source : abondance.com), et au-delà de la première page de réponses, le trafic généré devient insignifiant… Cela donne à réfléchir sur l’importance de mener une optimisation SEO de son site, non ?

 

  • Pour obtenir un maximum de visibilité

A l’ère du web, la croissance des entreprises passe par un besoin fondamental de visibilité digitale, car les entreprises doivent :

- Capter de futurs prospects,

- Prouver leur expertise et s’imposer comme une référence dans leur domaine d’activité,

- Créer des liens avec les internautes pour les convertir en clients dans le futur.

 

La visibilité des entreprises est un enjeu majeur, qui se déploie aujourd’hui sur le web. Pour attirer l’attention des internautes, il faut nécessairement exploiter les moteurs de recherche, où 93% des expériences online démarrent. Pour profiter de cette manne, une stratégie SEO optimisée vous permettra de gagner en visibilité et d’acquérir de nouveaux prospects.

 

  • Pour générer du trafic qualifié

On entend par trafic qualifié, les visites effectuées par les internautes qui sont intéressés par les contenus, produits ou services proposés et sont dans la cible d'une entreprise.

Exemple : imaginons le cas d’une entreprise spécialisée dans la location de salles événementielles, attirer 500 étudiants par mois sur son site ne lui est d’aucun intérêt. Par contre, attirer 50 assistantes de direction ou 50 dirigeants de PDG par mois aura beaucoup plus de valeur.

 

Comme peu d’internautes vont au-delà de la première page de résultats des moteurs de recherche, vous devez veiller à travailler votre SEO afin d’apparaître dans premières pages de résultats de recherche via :

- La création régulière de contenus qualifiés,

- L’optimisation sémantique et technique de votre site,

- La mise en place de backlinks de qualité,

Vous améliorez ainsi le référencement de vos pages web tout en faisant connaître votre entreprise et attirant de nouveaux visiteurs.

 

Le SEO est donc un levier puissant pour attirer du trafic qualifié.

 

  • Pour améliorer son e-réputation

 

96% des internautes sont influencés par ce qu’ils peuvent lire sur le web au sujet d’une marque ou une entreprise).

 

L’e-reputation est devenu un enjeu capital pour votre entreprise et une mauvaise réputation sur le web peut désormais être synonyme de pertes colossales. Il est indispensable de pouvoir contrôler votre image de marque dans la sphère numérique pour garder ses clients et en conquérir de nouveaux.

Les méthodes du SEO vous aident à soigner votre e-reputation via la création de contenus de qualité répondant aux questions des internautes (exemples : articles de blog, livres blancs), le netlinking, la présence sur les réseaux sociaux et l’apport des influenceurs.

 

  • Pour accroître le ROI de ses actions digitales

Contrairement aux idées reçues, le SEO ne génère pas un ROI positif seulement sur le long terme. Certes, les investissements nécessaires en référencement naturel sont coûteux (coût des prestataires, coût des outils, temps de pilotage nécessaire en interne, etc.) et représentent un investissement en temps travail important…

Mais le SEO vous aidera à construire des fondements solides pour votre stratégie marketing d’entreprise, sur lesquels vous pourrez vous appuyer pendant plusieurs années : optimisation technique du site, création de backlinks et de contenus de qualité. Il est également possible de suivre précisément le ROI de vos campagne SEO grâce à un outil comme Google Analytics. C’est notamment là, l’une des différences majeures avec le SEA, pour lequel, au moment où vous cesserez de payer, toutes vos campagnes publicitaires s’arrêtent…

 

Comment lire une page de résultats Google (SERP)

Concrètement, voici un exemple de page de résultats Google mettant en avant les résultats pour une requête « agence de prospection digitale » :

 

Page de résultat Google

 

  • en premières positions se trouvent les résultats payants

Tout en haut de la page de résultats, en rouge (1), apparaissent les résultats issus du référencement payant ou SEA ; ces liens sponsorisés sont issus de campagnes publicitaires Google Ads et sont limités à quatre résultats en haut de page.

 

  • en secondes positions : les liens organiques

Les liens organiques en bleu (2) se situent juste en-dessous des liens sponsorisés, ce sont les résultats du référencement naturel ou SEO. Le 1er résultat s’accompagne ici de “sitelink” (les liens qui s’affichent juste en dessous de l’url de résultat). Ces liens supplémentaires donnent aux internautes un aperçu global du site web mis en avant, tout leur offrant l’opportunité de découvrir d’autres contenus.

 

  • à droite : le Knowledge Graph

A droite en vert (3), se situe le Knowledge Graph : il s’agit d’un bloc de résultats condensant pour l’internaute un ensemble d’informations sur le sujet recherché.

 

Comment est déterminé l'ordre des réponses aux requêtes des internautes effectué par l'algorithme Google ? 

En fonction de la requête effectuée Google propose différentes pages de résultats ou SERP. D’autres éléments tels que le type d’appareil utilisé par l’internaute (ordinateur, smartphone), son historique de recherches, ou encore sa localisation sont autant d’éléments impactant l'ordonnancement des réponses proposées à l’internaute.

 

La position 0 : le graal du SEO

Pourquoi viser la position 0 ?

Alors que Google l’a progressivement déployée depuis 2017, la position 0 représente désormais une opportunité de choix à saisir par les entreprises. Elle désigne un encart situé en haut de la page de réponses de Google ; elle constitue donc une véritable opportunité de visibilité et de trafic pour la page et le site web positionnés.

Découvrez ci-dessous un exemple de requête sur Google mettant en avant la position 0 tant convoitée :

Page de résultats Google

 

La position zéro (1) en jaune, aussi appelé « featured snippet » (apparu en France en 2016), se positionne devant tous les autres résultats organiques de Google. Cet encadré spécifique dans lequel se trouve une partie ou la totalité de la réponse correspondante à la requête de l’internaute, est issu de sites que Google considère comme les plus pertinents dans leur domaine.

 

Le featured snippet se compose en règle générale de :

  • Un bloc de texte de 300 caractères,
  • Une image,
  • Un titre cliquable (en bleu),
  • Une adresse URL (en vert).

 

Un « featured snippet » peut se présenter sous 3 formats d’affichage différents :

  • d’un paragraphe (comme le modèle ci-dessus)
  • d’une liste :

Page de résultats Google featured snippet
  • d’un tableau :
Page de résultats Google featured snippet

 

Comment parvenir à la position zéro ?

Malheureusement, il n’existe aucune formule magique pour accéder à cette place tant convoitée. L'algorithme de Google choisit en effet le site qui lui semble le plus pertinent et dont le contenu répond le mieux (selon lui) à la requête de l’internaute. Pour maximiser vos chances d’apparaître en featured snippet, vos contenus doivent être de qualité, informatifs et avec une formulation claire et précise. Utilisez un champ lexical élargi pour répondre au mieux à la question que traitent vos contenus. Enfin, pour aider Google à parcourir vos pages web, soignez l’architecture de vos contenus en différenciant bien les parties : avec un seul H1, deux ou trois H2 et si nécessaire quelques H3.

03

Quels sont les déterminants d'une stratégie SEO ?

Technique, contenu et backlinks : la recette d'une stratégie SEO réussie !

Si vous connaissez déjà les composantes stratégiques du SEO, et vous vous intéressez plutôt à ses avantages et ses nouvelles tendances, allez directement à la 3ème partie de notre article en cliquant ici.

Si au contraire vous êtes convaincu du potentiel du SEO pour votre site et votre business, mais ne savez pas forcément par où commencer, alors vous êtes au bon endroit ! 

 

Quels sont les différents champs d'action du SEO

Comme nous l’avons vu dans le premier paragraphe, le référencement naturel est basé sur l’optimisation de votre site web et de son contenu selon les critères des moteurs de recherche. Dans cet objectif, les critères du SEO s’articulent autour de 3 grands axes :

 

  • La technique
  • Le contenu
  • Les backlinks

 

Ecran ordi code

 

  • La Technique

 

Cette partie concerne principalement l’architecture du site et ses pages web. Pour aider les moteurs de recherche à parcourir votre site efficacement, aucun frein technique ne doit les ralentir. L’optimisation technique de votre site doit occuper une place centrale dans votre stratégie SEO.

Voici les 4 critères techniques que vous devez vérifier et optimiser de façon régulière :

  1. L’indexation de votre site web
  2. La vitesse d’affichage de vos pages (plus une page est lente à charger, moins elle sera valorisée par Google)
  3. La comptabilité mobile : « Mobile Friendly »
  4. Le maillage interne

 

  1. L’indexation de votre site web

Un des éléments majeurs est la conformité du code HTML de votre site, celui-ci doit être en vigueur avec les codes HTML 5 et CSS 3, qui sont les langages utilisés par les moteurs de recherche.

Soignez également la structure de votre texte avec les balises de titre – h1, h2, h3 - et complétez les balises méta description avec des phrases bien construites.

D’autres éléments essentiels pour une bonne optimisation on-site sont à contrôler :

  • la bonne configuration du fichier robots.txt,
  • la gestion des balises canonical,
  • la lisibilité et la pertinence des URL pour les internautes,
  • la présence du fil d’Ariane,
  • l’absence d’erreurs d’exploration (erreur 404, code 302 etc.),
  • la présence du sitemap,
  • l’absence de liens cassés.

Pour vous aider à optimiser l’indexation de votre site web, il existe des outils SEO dédiés comme la Google Search Console.

 

2. La vitesse d’affichage de vos pages web

Améliorer la vitesse de chargement des pages web de votre site a un double effet positif sur votre SEO.

En effet, réduire le temps de chargement contribue à améliorer l’expérience utilisateur des internautes (aussi appelée UX). Les internautes trouvent ainsi plus facilement les informations qu’ils recherchent et sont donc moins susceptibles de quitter votre site internet. Par ricochet, le taux de rebond de ce dernier diminue, ce qui est toujours bénéfique pour votre SEO, car un taux de rebond élevé est pénalisé par les moteurs de recherche.

Pour tester la vitesse de chargement de votre site, vous pouvez utilisez des outils tels que la Google Search Console, GTmetric ou le PageSpeed Insight de Google. Une fois le temps de chargement de vos pages mesuré, tachez de le limiter à moins de 2 secondes... Pour réduire le temps de chargement de vos pages web, pensez à optimiser la taille des images présentes dans vos contenus, à utiliser aussi peu de pluggings que possible, à investir dans un hébergeur de qualité, etc.

 

3. La compatibilité mobile « Mobile friendly »

Depuis 2015, il est devenu impératif pour tout site internet d’être « mobile friendly », c’est-à-dire que sa navigation doit être compatible et optimisée pour les appareils mobiles : smartphone et tablette.

 

Un site web est dit « mobile friendly » si :

- Le contenu de ses pages s’adapte automatiquement à l’écran mobile utilisé et le mobinaute peut lire sans avoir à zoomer sur la page.

- Les liens présents dans la page sont suffisamment éloignés les uns des autres pour faciliter les interactions tactiles.

- Les pages du site web ne mobilisent pas de ressources inadaptées aux appareils mobiles, comme Flash.

Pour vérifier la compatibilité de votre site web, Google met à votre disposition des outils gratuits tels que test my site, qui vous permettront d’identifier les erreurs commises et d’apporter les corrections nécessaires.

 

Photo téléphones mobiles

 

Quelles conséquences suite au déploiement de l'Index Mobile First par Google ?

Depuis le déploiement de l’Index First mobile de Google en mars 2018, la compatibilité mobile des sites prend de plus en plus d’ampleur et devient réellement indispensable.

Si la version mobile de votre site et la version classique (celle sur desktop) sont différentes vous risquez de rencontrer des difficultés dans votre SEO, puisque désormais ce sont les contenus des pages mobiles qui seront privilégiés par les robots de Google. Il faudra donc que les contenus de vos pages desktop et de vos pages mobiles soient identiques

 

4. Le maillage interne

Le maillage interne est un moyen efficace d’améliorer le référencement naturel de votre site, grâce à l’utilisation des ancres (textes de liens). En SEO, il consiste à relier les différents contenus, par exemple en assurant les renvois entre les différents articles de votre blog : un indispensable en matière de SEO.

Pour exploiter les techniques du maillage interne, il faut avant tout évaluer son « capital contenu ». Quand les robots de Google « crawlent » vos pages web, ils prennent en considération le maillage interne et vérifient les liens qui pointent vers vos articles. Ils déterminent aussi la pertinence entre les ancres et les sujets abordés sur les renvois.

Image bonhomme avec 1 ancre

Améliorer son SEO via les articles présents sur votre site web permet de remonter vos pages web dans les résultats de recherche des moteurs de recherche, et de permettre à vos internautes de poursuivre leur navigation, diminuant ainsi le taux de rebond. Le maillage interne est un travail qui peut prendre beaucoup de temps, surtout si vous avez beaucoup d’articles rédigés sur votre site web, mais il est indispensable pour améliorer votre SEO !

 

  • Le contenu

Comme vous le savez, plus de 90% des achats BtoB démarrent par une recherche sur le web. Afin d’apparaître dans les premiers résultats, il est nécessaire d’identifier les principaux enjeux de vos cibles afin de créer des contenus y répondant. Ce faisant, vous vous positionnez comme un véritable expert de leur secteur et restez “top of mind”.

Pour cela, l’ensemble de vos contenus doit absolument être de qualité, tout en reprenant les mots-clés les plus pertinents définis précédemment.

 

Comment créer un contenu qui sort du lot ? 

Face à la multitude de documents et contenus aujourd'hui disponible sur Internet, il n'existe aujourd'hui qu'une seule solution à la disposition des entreprises pour sortir de la masse : créer du contenu DE QUALITÉ ! Cela demande du temps, de l'investissement en ressources, il ne faut pas se le cacher, mais cela paye toujours.

Pour cela, chacun de vos contenus doit être conçu avec un unique objectif : créer une véritable valeur ajoutée pour vos prospects, et être au plus près de ses problématiques pour y apporter une solution. En plus d'utiliser les bons mots clés, votre contenu devra être intéressant, bien structuré et bien rédigé, et mis à jour régulièrement.

Pour que votre contenu web soit favorablement reçu par les internautes et moteurs de recherche, il faut travailler sa rédaction (comme vu précédemment), mais aussi son format et sa structure afin d’accroître l’UX (expérience utilisateur) afin de contenter les visiteurs sur votre site ,mais également les robots de moteurs de recherche.

 

Comment savoir sur quelles thématiques rédiger ? 

Pour optimiser votre contenu, la connaissance des mots clés qu’utilise votre cible est primordiale. Pour cela, rapprochez-vous de votre équipe commerciale et interrogez votre force de vente sur les expressions et le vocabulaire mobilisés par vos cibles : vous disposez avec eux d’une source de thématiques sur lesquels rédiger incroyablement fertile ! Pensez également à consulter les sites de vos concurrents et à identifier leurs contenus les plus marquants pour vous en inspirer.

Vous l’aurez compris, le contenu est réellement l’élément incontournable pour satisfaire vos internautes, leur donner envie de consulter de nouveau votre site, et donc d’être bien référencé sur les moteurs de recherche. Il existe plusieurs types de contenus : les articles de blogs, les livres blancs, les manuels d’utilisation, les fiches produits, les communiqués de presse, l’animation sur les réseaux sociaux…

Mais pour positionner son expertise et générer du trafic le contenu idéal est de loin l’article de blog. Créer un blog d’entreprise dynamisera votre site web, vous permettra d’afficher vos valeurs, de fidéliser vos clients tout en attirant un trafic qualifié pour accroître au final votre conversion.

 

Photo clavier machine à écrire

 

  • Les backlinks

Rappel, un backlink ou lien entrant en français est un lien hypertexte placé sur une page d’un site internet ‘A’ pointant vers une page d’un site ‘B’. Ces liens sont détectés par les robots de Google lors de l’exploration d’autres sites web. Ils permettent ainsi de rediriger une part du trafic du site “A”, vers le site “B”.  

 

Photo maillons de chaîne

 

Obtenir des backlinks pour augmenter la popularité de votre site web.

Plus une page web reçoit des backlinks pertinents mieux elle sera mieux positionnée dans les moteurs de recherche, de ce fait l’obtention de backlinks de qualité est considérée comme un des piliers de la stratégie SEO.

 

Il est préférable de choisir des backlinks provenant de domaines à fort trafic et avec de l’ancienneté. Pour obtenir ces fameux backlinks de qualité, vous devez mettre en place une stratégie de netlinking ou link building, où les domaines renvoyant vers votre site devront respecter les critères suivants :

  • Le contenu textuel du backlink doit avoir la même thématique que celle de la page ciblée,
  • Le backlink doit être issu d’une page populaire avec un PageRank supérieur à 3,
  • La page web dont est issu le backlink doit comporter peu de liens sortants dans le but de garder un bon link juice (en français, jus de référencement, désigne les effets bénéfiques que transmet une page à une autre via un backlink sur le référencement naturel),
  • Le texte de l’ancre du lien (anchor text) doit décrire le contenu que l’internaute trouvera sur la page de destination du lien.

 

04

Comment mesurer le ROI de sa stratégie SEO ?

Une stratégie SEO, c'est bien, mais une stratégie SEO qui fonctionne, c'est mieux !

Quels sont les indicateurs de performance du SEO ?

Une fois que votre stratégie SEO définie et le référencement de votre site web lancé, vous devez mesurer la performance de vos actions SEO. Car n’oublions pas, l’objectif final est de générer un trafic de qualité qui convertira facilement une fois arrivé sur votre site internet.

 

Il existe de nombreux KPIs à mesurer lorsqu’on se lance dans une stratégie SEO :

#1   Les KPI liés au trafic

Ces indicateurs vous permettent de suivre et mesurer l’évolution du trafic sur votre site. Vous suivrez ainsi le nombre de nouveaux utilisateurs sur votre site, leur taux de fidélisation ou encore le nombre de pages vues. Grâce à cette analyse, vous pourrez identifier une saisonnalité dans les recherches de vos cibles, et pourrez donc faire évoluer votre production de contenus en conséquence. Vous déterminez également les sources génératrices de trafic (le trafic SEO, le trafic global, le trafic direct, le trafic payant, etc.), celles ayant le poids le plus important et celles méritant un investissement supplémentaire.

 

#2   Les KPI liés à l’usage

Ces KPI permettent de constater si l’expérience utilisateur (l’UX) est concluante et de suivre le comportement des internautes sur votre site web. Les KPI à suivre sont : le taux de rebond, le temps moyen passé, le nombre de pages vues, le nombre sessions vues par device, etc..

 

#3   Les KPI liés à la technique

Ces dernières vous permettent de vérifier que votre site ne présente pas de problèmes techniques et qu’il peut être «crawlé» et indexé par les moteurs de recherche. Les KPI à suivre sont : le temps de chargement de vos pages, le nombre de pages indexées, le nombre d’erreurs relevées.

 

#4   Les KPI liés au chiffre d’affaires

La finalité pour la plupart des entreprises est de générer du bénéfice. Les KPI à suivre sont : le taux de conversion (nombres de visites issues du SEO/nombre de contacts identifiés grâce aux formulaires de votre site) ou encore le chiffre d’affaires générés grâce à ces prospects.

 

#5   Les KPI liés à la popularité

Il est important de suivre l’évolution des vos backlinks afin de connaître quels sont les nouveaux pointant vers votre site, d’identifier ceux de mauvaise qualité (et les supprimer), et de déterminer ceux que vous avez pu perdre afin de réagir en conséquence. C’est aussi le moyen de déterminer comment est perçue l’image de votre entreprise. Les KPI à suivre ici sont : le nombre de backlinks, le nombre de visiteurs récurrents, le nombre de partages sur les réseaux sociaux.

 

Photo graphiqe et flèche

 

Il existe de nombreux outils gratuits pour vous aider à analyser les KPI de votre stratégie SEO, dont Google Analytics et Google Search Console, qui sont gratuits et performants pour analyser le trafic sur votre site web et vous aider à améliorer votre référencement naturel.

 

Mais qu’est-ce-que le SEO rapporte ?

 

Photo smartphone et flèche

 

Dans l'esprit du plus grand nombre, le SEO prend souvent la forme d'un investissement sur le long terme. En réalité, en y regardant de plus près, le SEO influence fortement le développement commerciale d'une entreprise BtoB à court, moyen et long terme 

 

  • A court terme : le SEO offre l’occasion de moderniser ses pratiques commerciales. Comme vous le savez, le préalable de toute stratégie SEO efficace consiste à se placer dans la peau de ses cibles. L'objectif : identifier les thématiques porteuses de sens à leurs yeux, pour rédiger des contenus percutants, optimisés pour le SEO bien sûr, et ainsi valoriser votre expertise, tout en restant top of mind. Votre équipe commerciale participant de plein droit à cet exercice, de part sa connaissance poussée de vos cibles et de leurs enjeux, a là l'occasion d'adopter les expressions et codes de vos prospects, lui permettant ainsi de gagner en pertinence. De vendeur, elle devient transmetteur de savoirs, vecteur de réassurance et experte sur les enjeux métiers de vos prospects.

 

  • A moyen terme : le SEO améliore la notoriété de votre entreprise. Les contenus créés régulièrement pour alimenter le blog de votre site permettent en parallèle d’étayer l’expertise de votre entreprise. De plus, la sortie de ces contenus est l’occasion de les promouvoir dans votre newsletter, ou bien encore sur vos réseaux sociaux, accroissant ainsi le trafic sur votre site.

 

  • A long terme : le SEO ne se limite pas simplement à accroître la visibilité de votre entreprise, il augmente in fine le trafic qualifiés et le nombre de prospects générés grâce à un parcours de conversion optimisé à l’aide de campagnes inbound marketing. Grâce à votre stratégie SEO, vous vous positionnez sur les primevères places des réponses aux questions de votre cible, monopolisant ainsi leur attention et vous plaçant dans les meilleurs conditions pour les convertir en clients.  

 

05

Pourquoi une stratégie SEO doit s'inscrire sur le long terme ?

Pour prétendre à la première place dans les moteurs de recherche, il est indispensable d'inscrire votre stratégie SEO sur le long terme !

Réaliser un audit et déterminer son plan d’action : les deux indispensables d’un projet SEO réussi

Tous les professionnels du SEO vous le diront : le SEO nécessite un investissement continu pour donner des résultats durables en matière d’accroissement du trafic 

En effet, entre l’audit SEO de départ, la définition et la mise en place d’un plan d’action et tout le travail sur les contenus des pages web, il faut compter plusieurs mois pour constater une hausse du nombre de visites. (mais rappelez-vous que le jeu en vaut la chandelle et que des applications à court et moyen terme vous tendent les bras !). 

 

  • L’audit SEO

Véritable point de départ, cet audit doit être réalisé avant même de commencer à définir la stratégie SEO de votre site, afin de définir un état des lieux, identifier les forces et faiblesses de votre stratégie SEO actuelle et donc les axes d’amélioration à développer. Cet audit s’effectue généralement autour de 3 domaines :

> La sémantique

La recherche des mots clés notamment ceux à longue traîne et des sujets de contenus est primordiale. Cette recherche va influencer non seulement la rédaction de vos contenus, mais également la structure de votre site. Vous organisez ainsi l'organisation des informations présentes sur ce dernier pour répondre au mieux aux demandes de vos cibles/prospects. Plusieurs outils peuvent vous aider dans cette tâche essentielle, comme Google Trends ou 1.fr par exemple. Pensez également à effectuer un benchmark des concurrents de votre secteur d’activité, afin d’identifier les thématiques sur lesquelles ils cherchent à se positionner. Enfin, veillez à vous rapprocher de votre équipe commerciale leur expérience sur le terrain et l'expérience de vos cibles acquises au fil des années pourront grandement vous aider.

> La technique

Pour que votre site soit bien référencé, sa base technique doit être la plus propre possible. Vérifiez si votre site se charge rapidement, si votre code source est « propre » etc. Interrogez-vous sur la lisibilité de votre site par les moteurs de recherche, mais également sur son optimisation en vue d’une navigation sur smartphone.

> La popularité

Pour améliorer la popularité de votre SEO, il faut diffuser vos contenus sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn etc.) et invitez les membres de votre communauté à les partager. Ce faisant, vous générerez des visites supplémentaires qui faciliteront la remontée de vos contenus dans les premières positions. Une stratégie de netlinking est également à définir. Pour cela, identifiez les blogs les plus reconnus, ainsi que les influenceurs de votre secteur et contactez les pour nouer un partenariat durable, car ces backlinks de qualité augmenteront votre crédibilité et par là même, la popularité de votre site.

 

Photo jetons de scrable

  

  • Le plan d’action

Après avoir réalisé cet audit SEO, vous disposerez de toutes les cartes pour construire une stratégie globale. Pour cela, vous mettrez en place un plan d’action mêlant actions effectuables rapidement et actions sur le long terme.

En premier lieu, corrigez toutes les erreurs techniques afin que votre site soit facile à «crawler » pour les robots des moteurs de recherche.

Puis, créez de nouveaux contenus optimisés pour le SEO, c’est-à-dire que vos contenus doivent donner envie d’être lus pour générer une conversion avec vos cibles. Choisissez les thématiques et les mots clés de vos contenus en vous basant sur l’audit réalisé. Veillez également à retravailler l’arborescence de votre site pour que la navigation soit aussi simplifiée que possible.

Après avoir posé les bases techniques de votre site et créé des contenus optimisés, vous assurerez la promotion de vos contenus sur différentes plateformes pour faire connaître votre site et attirer les internautes. En créant l’engouement autour de votre site vous améliorez sa popularité et par conséquent sa visibilité dans les moteurs de recherche.

 

  • Mais, le travail du SEO ne se termine pas là…

En plus d’entretenir régulièrement votre site web en ajoutant de nouveaux contenus, en corrigeant les erreurs et les bugs qui peuvent pénaliser le référencement du site web, il faut impérativement effectuer une veille régulière pour suivre les évolutions des algorithmes de Google.

On dénombre à ce jour treize algorithmes « connus » de Google, dont les plus connus sont Caffein (2010), Panda (2011), Penguin (2012), Mobile friendly (avril 2015), Phantom (mai 2015), Pigeon (juin 2015), etc. C’est l’ensemble de ces algorithmes, qui détermine si votre site web va se positionner dans les premières positions. Leur importance est donc loin d’être feinte. Leurs mises à jour peuvent ainsi améliorer (ou pénaliser) lourdement le référencement de votre site web.

 

Photo schéma SEO

 

Bien loin d’être figées les techniques du SEO évoluent à vitesse grand V, et ce plusieurs fois dans l’année. C’est pourquoi votre stratégie se doit également d’être suffisamment flexible pour absorber ces évolutions et toujours répondre aux dernières exigences des moteurs de recherche.

 

06

Les 5 tendances du SEO

SEO local, format AMP, évolution de la SERP... On vous donne toutes les tendances du SEO !

Les 5 tendances SEO à prendre en compte

Nous vous présentons dans cette partie cinq grandes évolutions du SEO à étudier de près et à prendre en compte dans votre stratégie en vue de générer un maximum de trafic sur votre site web.

 

  • Les mots clés ne suffisent plus

La qualité de vos contenus et de vos backlinks demeure la base de l’optimisation du référencement de vos pages et site web.

Les Google bots scannent de mieux en mieux les contenus textuels et sont capables d’analyser le champ sémantique complet de votre contenu, et ne se limitent plus à l’analyse de mots clés « isolés » comme dans le passé. Google pénalise aussi le keyword stuffing (bourrage de mots-clés) et valorise les contenus naturels de qualité. Et c'est une très bonne chose ! De la sorte, l'accent est de nouve

C’est la fin du ‘Keyword Centric’. Les moteurs de recherche incitent maintenant les référenceurs à peaufiner leurs pratiques, à travailler sur

> l’environnement lexical du mot clé

> "l’intention de recherche" de l’internaute.

Aujourd’hui, la rédaction d’un article doit commencer par une réflexion thématique et l’identification d’univers lexical (ou cocon sémantique), et non plus comme avant par le choix d’un mot clé.

 

  • L'évolution de la SERP de Google impacte votre SEO

En plus de 10 ans, la page de résultats de Google (la SERP) a beaucoup évolué… Déjà l’arrivée de la recherche universelle ces dernières années avait eu un impact considérable sur le trafic issu du SEO sur de nombreux sites.

Pour information, le concept de recherche universelle par Google rassemble sur les SERP un ensemble de liens provenant de pages web issues des services du moteur de recherche, en plus des liens habituels. Ce sont la plupart du temps des actualités, des informations supplémentaires ou encore des images qui sont proposées.

Comme nous l’avons vu, Google ne cesse de transformer sa page de réponses et multiplie les moyens d’être visible grâce à la mobilisation de différents formats : rich snippet, référencement local, position zéro etc. Ce sont autant de nouveaux espaces qu’il faut inclure dans votre stratégie SEO globale.

 

  • Ne passez pas à côté de l'index Mobile First et du format AMP

Comme nous en parlions dans le précédent paragraphe « critères techniques du SEO », le déploiement de l’index Mobile First a (et va avoir) de lourdes conséquences sur le référencement des sites. Particulièrement les sites web qui ne sont pas « mobile friendly »... Il est primordial de vous y préparer tout de suite !

Google recommande depuis plusieurs années d’opter pour la solution « design responsive » qui est le choix le plus simple pour obtenir un affichage adapté du site quel que soit l’appareil mobile utilisé pour la navigation.

Prenez aussi en compte le temps de chargement des pages web sur les appareils mobiles ainsi que le design, l’affichage du contenu, le parcours de l’internaute etc. Tout doit être pensé pour une navigation simple et efficace sur mobile !

 

Image logo AMP et smartphone
Credits : Kinsta Blog 

 

  • Faut-il opter pour le format AMP (Accelerated Mobile Pages) ?

Ce format a été lancé en 2016 par Google. Les AMP se distinguent avec la présence d’un icône spécifique (éclair gris) sur les pages web ayant opté pour ce format, les mettant ainsi en évidence pour les mobinautes. Google les positionne dans le carrousel de résultats situé au-dessus des résultats de recherches effectués par l’internaute pour une meilleure visibilité.

Bien que beaucoup d’acteurs du web soient encore réfractaires à son utilisation, en raison du format complexe des AMP et de l’avenir incertain de cette technologie, la question sera tranchée (in fine) par les algorithmes de Google, comme toujours : l’indice Mobile First favorisera-t-il les pages web au format AMP dans son classement ? L’AMP est donc un élément SEO à surveiller de près.

 

  • La recherche vocale et conversationnelle en plein essor

La recherche vocale connaît un boom ces dernières années et sa démocratisation représente un tournant radical dans les usages des internautes. La recherche vocale est l’une des plus grandes évolutions dans le référencement, et représente sûrement une grande partie de l’avenir du SEO.

Avec l’apparition des assistants de recherche vocaux sur smartphone (Siri, Cortana, Google Now) et ceux des devices autonomes (Google Home, Amazon Echo), 2017 était véritablement l’année de la recherche vocale ! D’après Google, 1 requête sur 5 provient aujourd’hui d’une recherche vocale, et avec l’arrivée massive des nouveaux assistants vocaux ce mouvement devrait encore s’accélérer.

La recherche vocale représente une nouvelle opportunité dans la façon de communiquer et de traiter l’information. En effet, dans le cadre des recherches vocales, la formulation des requêtes des internautes a évolué. Désormais, ces dernières s’orientent plus sous la forme de questions, plutôt que sur l’utilisation d’une succession de mots clés. Ex : « quelle est la météo à Nice aujourd’hui ? » au lieu de « météo Nice aujourd'hui ».

Cette évolution a des conséquences directes sur le SEO ! Désormais, la stratégie de référencement naturel implique une évolution dans la structure de vos contenus. Les articles sous la forme de “comment”, “pourquoi”, “quel” sont à privilégier. Il faut donc adopter un langage plus naturel, car les requêtes vocales induisent des réponses plus longues, le tout avec un ton informel et conversationnel.

 

  • L'importance du SEO local

Le SEO local regroupe l’ensemble des techniques permettant d'accroître la visibilité d'une entreprise sur un moteur de recherche lors d'une requête impliquant un critère localisé (par exemple lorsqu’on ajoute le nom d’une ville, un code postal, etc.). Pour proposer des résultats pertinents du point de vue du référencement local, Google utilise la géolocalisation des internautes et adapte les résultats en fonction de cette dernière. 

Avec l’arrivée de l’algorithme Pigeon en 2014, Google a favorisé le rapprochement entre les résultats Google Maps et ceux de son algorithme principal. Il met désormais davantage en avant les résultats de recherche locale les plus utiles et les plus pertinents, avec l’affichage d’un listing comprenant 3 résultats locaux issus de Google My Business.

Pour profiter de cette véritable opportunité SEO, il est essentiel d’avoir créé et complété votre page « My Google Business » pour que votre entreprise ressorte du lot.

 

D’après Google, les appareils mobiles concentrent 80 % du total de recherches « à proximité de » ! Sachant que la part de la navigation mobile ne cesse d’augmenter et que la concurrence “locale” est souvent moins rude, le référencement local a tout pour plaire.

Prenons l’exemple d’une agence de site web. Si elle qui essaye de se positionner sur la thématique de la refonte de site, elle éprouvera de grandes difficultés à s’imposer parmi les meilleurs résultats. Par contre, si elle vise la requête “agence refonte de site web paris”, ses chances d’apparaître dans les premiers résultats seront cette fois beaucoup plus élevées.

 

Le SEO local s’applique particulièrement bien au domaine de la recherche vocale depuis les appareils mobiles. En effet, les recherches vocales se font principalement depuis un smartphone ou une tablette, et le plus souvent pour obtenir des informations sur un prestataire qui se trouve à proximité. Les mobinautes effectuant souvent leurs recherches avec la fonction géolocalisation activée, c’est une chance pour les entreprises locales. 

Avec l’utilisation croissante des appareils mobiles et le développement de la recherche vocale, le référencement local est un levier puissant dans l’avenir pour votre stratégie SEO.

 

 

Vous connaissez maintenant le rôle exact du SEO et quels sont tous les critères que doit comporter une stratégie SEO efficace. Comme vous avez pu le voir, bâtir une stratégie en référencement naturel prend du temps et les premiers résultats ne seront visibles qu’après plusieurs mois… Cependant, cet investissement certes coûteux en temps de travail est obligatoire pour gagner en visibilité sur les moteurs de recherche.

A long terme, le SEO se révélera plus bénéfique que d’autres leviers marketing comme le SEA, car il est construit sur des bases solides : les contenus de qualité publiés et la base technique assainie serviront longtemps à l’entreprise.

Enfin, le SEO est une matière en perpétuelle évolution, qui implique de se tenir informer des dernières évolutions, afin de conserver sa pertinence. Si vous éprouvez des doutes sur votre approche du SEO, n’hésitez pas à contacter nos experts qui se feront un plaisir d’identifier les opportunités qui s’offrent à vous en la matière.

 

 

Ebook Q2 prospection digitale Budget 2018

 

Trouvez votre bonheur !