La transformation digitale du secteur de l’agriculture

Rédigé par Nicolas le 12 avril 2017
Temps de lecture : 5 min.

L’agriculture fait vivre l’Homme depuis des millénaires mais au cours de l’Histoire, la production agricole a connu de véritables bouleversements. Aujourd’hui, une révolution s’opère dans ce domaine avec l’apparition du numérique. En France, l’AgTech (Agriculture Technologique) connait un véritable essor grâce notamment à des start-up toujours plus innovantes. Si vous pensez que l’agriculture et le digital n’ont rien à voir ensemble, sortez de votre caverne et découvrez le monde agricole de demain !

Avant de commencer à lire cet article, assurez-vous de bien comprendre la signification de transformation digitale des entreprises.

Le Big Data, du cloud, du matériel informatique, des outils numériques dans l’optimisation de l’agriculture française constituent les nouveaux fondements de l’innovation agricole. L’élaboration d’une stratégie digitale est certainement la réponse à de nombreuses problématiques pour les agriculteurs d’aujourd’hui et de demain.

 

1. Le Big Data, la jeune pousse de l’AgTech

Des études sur la démographie mondiale montrent que face l’augmentation de la population, estimée à 30% sur les 10 prochaines années, les ressources agricoles ne suffiront pas. En plus de cela, la volonté de développer une agriculture plus écologique et écoresponsable entre en conflit avec une production intensive. L’enjeu pour les agriculteurs est donc de répondre à ces problématiques tout en développant leur exploitation.

Le digital apparait comme une solution, et plus particulièrement l’utilisation du Big Data, qui permet aux agriculteurs d’avoir la main, en temps réel, sur les données relatives à leurs exploitations agricoles :

  • Les relevés d’hydrométrie de chaque m² de parcelle
  • Le suivi en temps réel des récoltes et le calcul du rendement
  • La gestion de tous les paramètres d’un élevage

Le regroupement de toutes ces données permet à l’exploitant d’analyser et de prédire sa production sur l’année. Un autre enjeu que rencontrent les agriculteurs est d’arriver à anticiper les dommages créés par des conditions climatiques défavorables et qui représentent selon les associations d’agriculteurs une grande majorité de la perte économique des agriculteurs en France. Le Big Data répond à ses problématiques en collectant les informations météorologiques permettant d’anticiper les facteurs incertains.

Le Big Data dans l’agriculture est de plus en plus utilisé car il permet de contrôler les machines d’une exploitation ou la santé des animaux d’un élevage en temps réel. Cette maîtrise de l’agriculture tend à rompre avec les codes traditionnels du secteur. L’exploitant agricole de demain est un véritable chef d’entreprise, qui veut avoir la main sur sa production, et conserver ou acquérir son autonomie vis-à-vis des grandes firmes du secteur. Il lui est donc indispensable d'intégrer le digital dans sa stratégie

2. Le matériel informatique, une révolution digitale pour le secteur de l'agriculture

L’agriculture comme l’industrie sont des secteurs dans lesquels l’innovation du matériel a fortement bouleversé les méthodes de travail. En plus de l’amélioration de la performance des véhicules agricoles (tracteur, moissonneuse batteuse…), les agriculteurs ont intégré de nouveaux appareils électroniques dans leur transformation digitale :

  • L’ordinateur, véritable tour de contrôle dans la gestion d’une exploitation
  • Le smartphone, permettant de consulter des données en toute mobilité
  • Le GPS, pour une optimisation de l’espace de production dans une parcelle agricole
  • Le drone, utilisé pour survoler les exploitations et suivre l’évolution des cultures

D’autres notions et outils digitaux sont apparus ou en développement dans l’agriculture, afin de faciliter le travail des agriculteurs :

  • Tracteur autonome : cette avancée technologique venue des Etats-Unis promet de remplacer l’agriculteur dans toutes ses tâches de travail de parcelles. Pour l’instant, seules les législations freinent son développement sur le territoire européen
  • IoT (Internet of Things) : ce concept né avec la transition numérique regroupe l’ensemble des objets connectés peu importe leurs utilisations. L’agriculture est l’un des principaux secteurs dans lequel l’IoT est devenu indispensable. D’ailleurs 65% des agriculteurs français songent à s’équiper en objets connectés

Vidéo illustrant le concept de tracteur autonome


Tous ces éléments évoluent pour augmenter la productivité du secteur agricole. Que ce soit en culture vivrière ou en élevage, les solutions apportées par la transition numérique sont une véritable aubaine pour les agriculteurs français.

 

3. La transformation digitale de l'agriculture, un win-win qui bénéficie aussi aux fournisseurs

Mettre en œuvre une stratégie digitale dans l’agriculture ne consiste pas seulement à se tourner vers les solutions matérielles et techniques. C’est aussi un changement dans la gestion complète de l’exploitation agricole, qu’il s’agisse d’une petite structure ou d’une grande exploitation.

Internet, en plus de permettre un traitement accéléré des tâches administratives, permet aux agriculteurs de s’informer et de rechercher des fournisseurs rapidement. Ces mêmes fournisseurs l’ont bien compris et ils se sont tournés vers la prospection sur Internet pour informer et convaincre les agriculteurs. Dans une relation BtoB entre l’agriculteur et son fournisseur, la prospection digitale se développe comme dans l’ensemble des autres secteurs d’activités.

Mais développer seul une stratégie digitale est difficile. Des start-up se sont donc formées afin d’accompagner les agriculteurs dans cette transition numérique. Même dans la partie commerciale de leur travail, les agriculteurs ont, par le biais du digital, bouleversé leurs habitudes. Le circuit de distribution, par exemple, a connu des changements, certains agriculteurs préférant aujourd’hui vendre directement au consommateur. Pourquoi ?

Tout simplement parce que le numérique permet, grâce aux plateformes e-commerce ou par un site web, de supprimer les intermédiaires, le but étant de faire connaitre les produits et les vendre.

 

agriculture-numérique-digitale-stratégie.jpg

 

Souvent écrasée par le poids du tertiaire et du secteur secondaire dans l’économie mondiale, l’agriculture revient petit à petit au centre des enjeux économiques. L’ensemble des notions abordées dans cet article vont dans le sens d’un impact positif du numérique sur le secteur agricole.

Car aujourd’hui, 79% des agriculteurs utilisent Internet dans leur activité professionnelle, cela montre bien l’évolution des méthodes de travail dans le secteur. Chaussons nos bottes et amenons le digital à continuer sa marche en avant dans ce domaine. Les solutions innovantes et les projets de start-up, comme "la Ferme Digitale" qui accompagne les agriculteurs dans la digitalisation de leur activité, ou Miimosa la solution de financement participatif au service de l’agriculture et l’alimentation sont autant d'initiatives prometteuses pour accélérer la transformation digitale du secteur de l'agriculture.

Découvrez aussi :

Notre article sur la transformation digitale du secteur de l'événementiel.
Notre article sur la transformation digitale du secteur de l'industrie.
Notre article sur la transformation digitale du secteur du sport.
Notre article : Définition de la digitalisation des entreprises

Nouveau call-to-action

Envie d’approfondir ?