Comment exporter à l'étranger à moindre coût ?

Rédigé par Hugo le 16 juin 2015
Temps de lecture : 3 min.

Pour les entreprises BtoB, l'exportation représente un débouché important et permet d’améliorer considérablement leur développement commercial. Mais il permet aussi de faire face à la concurrence pour se démarquer dans une économie toujours plus compétitive.

En s’exportant, les entreprises appuient leur performance à l’internationale, les PME, championnes de l’export ont bien compris l’enjeu d’aller conquérir de nouveaux marchés à l’étranger.

 

S’exporter fait peur ?

Commencez par exploiter le potentiel d’internet pour tâter le terrain et découvrir en amont les difficultés ou les tendances auxquelles vous pourriez faire face. La prospection digitale est un bon levier pour démarrer dans cette aventure complexe.

Découvrez dans cet article comment grâce une stratégie digitale bien ficelée vous pouvez investiguer de nouveaux marchés.

 

Etat de l’exportation des entreprises françaises

Le niveau de concurrence étrangère sur notre marché est extrêmement élevé. L’exportation confère non seulement un levier d’accélération commercial mais pour de nombreuses entreprises c'est aussi une question de survie.

En Allemagne les entreprises s'internationalisent quatre fois plus, et deux fois plus en Suisse. En France le domaine du BtoB est plus engagé que celui du BtoC alors qu’il est bien plus complexe. Pourtant 70% des entreprises commencent sur cette voie et abandonnent ensuite.

Ce changement permet aux entreprises de développer des stratégies efficaces pour optimiser les ressources et les résultats. Pour cela il faut réaliser une bonne analyse mais aussi une bonne planification, inutile de se lancer tête baissée dans ce nouveau projet. Pour parfaitement maîtriser ce changement, il faut connaître toutes les difficultés liées à une internationalisation.
Nouveau call-to-action

Les freins pour les entreprises

L’export des entreprises fait notamment peur aux nombreux chefs d’entreprises qui voient ce changement plus comme un facteur à risque plutôt qu’une opportunité de croissance.

La peur de ces dirigeants provient des coûts liés à cette internationalisation mais aussi de l'effort humain et financier. Il faut penser large, c’est à dire à l’équipe à envoyer sur place, mais aussi à toute l’installation à mettre en place pour investiguer les marchés. 

Indispensable pour s’insérer à l’international il faut connaître avant tout le marché, engager et maintenir le contact avec ses nouveaux prospects pour espérer développer des relations de confiance. Et même si ce déménagement a un prix, c’est tout d’abord un puit de croissance pour une entreprise BtoB.

 

Les avantages du digital

La transition digitale a permis aux entreprises de disposer d’un terrain de jeu mondial et de se faire connaître aux quatre coins de la planète sans aucune frontières.

Une entreprise avec une stratégie digitale (par exemple utilisant des outils marketing du type cloud marketplace ou marketing automation) touche les marchés internationaux plus rapidement.

Voilà comment la prospection digitale apporte de nouvelles solutions ; les nouvelles technologies permettent de faire des campagnes de communications via internet (réseaux sociaux, groupes, sites internet…) pour aller intéresser ses prospects sur un certain nombre de marchés étrangers.

C’est donc grâce aux nombreuses plateformes sociales qu’il est possible d’analyser le marché cible et d’identifier de nouveaux partenaires étrangers. Les nombreuses interactions avec vos prospects vous permettent de savoir ce qu’ils pensent de vos nouveaux produits, des tendances et de ce qu’il faut prendre en compte avec cette exportation. La veille vous permet de savoir ce qu'il se passe où vous souhaitez vous exporter.

Pensez à traduire votre site internet, vos contenus (livres blancs, ebooks, infographies…) et vos communications (emails, pages d’atterrissage…) pour être sur d’être compris par vos nouvelles cibles. Idem pour les réseaux sociaux, adaptez-vous au futur pays en copiant les expressions de la région par exemple.

Le référencement est également extrêmement utile pour adopter une stratégie digitale locale ; alors demandez-vous quels sont les mots clés pertinents du pays.

 

La prospection digitale devient tout à coup utile pour une éventuelle exportation car elle permet de bien cerner son marché, de tester la demande, mais aussi de découvrir la concurrence et les partenaires éventuels. De plus elle balaye les freins liés aux coûts car cela ne nécessite pas de loyers ou de salaires supplémentaires.

Nouveau call-to-action

Envie d’approfondir ?