Sus à la position zéro, le nouveau Graal de votre stratégie SEO !

Rédigé par Sandrine le 9 mai 2018
Temps de lecture : 10 min.

Il y a de cela bien longtemps dans le royaume d’internet, Google était uniquement un moteur de recherche. Ce temps est maintenant révolu. Aujourd’hui, pour la majorité de vos requêtes, Google offre directement la réponse sous la barre de recherche. Formé à partir du résultat le plus « encyclopédique », cette réponse est sensée apporter suffisamment d’informations à l’internaute pour qu’il n’ait plus à naviguer de contenu en contenu pour obtenir ses réponses.

Mais… mais alors que va-t-il se passer pour votre l’optimisation de votre référencement sur Google ? Comme atteindre cette sacro-sainte position zéro (P0 pour les intimes) ? Pas de panique nous sommes là pour vous :

 

La position zéro : qu’est-ce que c’est ?

La position zéro est un résultat qui apparaît juste en dessous du nombre de résultats sur une page Google. Par exemple, lorsque vous cherchez « Inbound Marketing », vous obtenez ce résultat :

 exemple-position-zero-seo

 

 Comme vous pouvez le constater, le résultat affiché en P0 n’est pas issu du contenu affiché en P1, mais bien du résultat que l’intelligence artificielle de Google (Rankbrain) a jugé comme le plus pertinent pour répondre à la requête. L’encart en position zéro peut prendre plusieurs aspects et mettre en avant plusieurs types de contenus à caractère informatif.

 

En position zéro, on retrouve plusieurs types d’encarts :

  • Le featured snippet
  • La knowledge box
  • La quick answer

 

Qu’est-ce que le featured snippet ?

Le featured snippet est un petit paragraphe informatif extrait d’un des premiers résultats permettant d’apporter une réponse immédiate à l’internaute. Ce résultat affiche la plupart du temps l’url d’origine du site. Dans la plupart des cas il s’agit d’informations recombinées du site web source, parfois accompagnées d’une image. Si la recherche web s’y prête, le texte peut être remplacé par une liste à puces ou une vidéo YouTube.

 featured-snippet-prospection-commerciale

  Les informations mises en exergue par le featured snippet sont issues des premiers résultats obtenus grâce au référencement naturel. Il peut rarement contenir les informations affichées par le Google Knowledge Graph (ce qui en fait un doublon de la knowledge box), mais jamais les données de SEO local.

 Le Knowledge Graph est la base de connaissances utilisées par Google pour compiler les résultats du moteur de recherche avec des informations sémantiques issues d’autres sources. C’est-à-dire qu’il met en lien les mots-clés utilisés dans la recherche avec les autres mots-clés présents dans le même champ sémantique et les ressources encyclopédiques dont dispose Google (wikipédia, Wikidata, le CIA World Factbook…).  Le Knowledge Graph s’inscrit dans la notion de recherche conversationnelle, quand l’internaute affine sa recherche principale par des recherches complémentaires sur le même thème.

 Les recherches associées en dessous du featured snippet vous donnent des indications sur les questions que se posent les internautes ayant fait la première recherche. Elles sont un excellent indicateur de sujets sur lesquels se positionner, voire de l’intérêt de créer une pillar page sur le thème global abordé.

 

Qu’est-ce que la knowledge box ?

La knowledge box est le format qui reprend les informations du knowledge graph. Dans ce cas, aucun site internet n’est cité, car il s’agira souvent de requêtes autour de notions de culture générale : personne célèbre, lieu ou ville, monument historique… La knowledge box, aussi appelée answer box, présente l’information de manière beaucoup plus structurée que le featured snippet, et propose des liens vers d’autres ressources hébergées par Google.

 Par exemple si vous posez une question sur les visites à faire à Paris, le moteur de recherche va vous proposer plusieurs lieux intéressants comme la Tour Eiffel, Notre-Dame ou l’Arc de Triomphe.

 N’allez pas croire alors que cette section n’est pas utile pour votre entreprise. En effet, les pages Google My Business, très utiles pour un bon référencement local, peuvent aussi apparaître dans la knowledge box. Par exemple, lorsque vous cherchez des informations sur la « prospection digitale », des informations sur Neoptimal s’affichent sur le côté.

  knowledge-box-prospection-digitale

 En termes de notoriété et de renseignement des internautes, la page Google My Business devient très importante pour votre PME ou TPE. Alors n’hésitez pas à créer celle de votre entreprise !
New call-to-action

Qu’est-ce que la quick answer ?

Ici il s’agit uniquement de réponses rapides en termes d’informations de culture générale, où Google n’affiche quasiment aucune source. On peut y trouver :

  • Une calculatrice
  • Un convertisseur d’unités
  • La météo locale (issue de weather.com)
  • Les résultats sportifs
  • Les définitions

 google-quick-answer-convertisseur

 

La position zéro : des avantages à n’en plus finir

Il existe plusieurs formats mis en place par Google pour placer ses pages en position zéro. Mais sont ils tous intéressants pour votre stratégie SEO ? La réponse est bien sûr oui.

 

1 – Le trafic vers votre site web augmente

Plus d’un tiers des internautes clique sur le premier lien affiché par Google : 34,36% sur desktop et 31,35% sur mobile (Advanced Web Ranking 2015). Comme le résultat affiché en position zéro est mis en avant par rapport aux autres liens et offre plus d’informations qu’une meta-description, le taux de clic devrait être supérieur à celui des autres résultats.

Pour certaines entreprises, la position zéro donne lieu à des success stories. C’est le cas de Hubspot et SearchEngineLand qui témoignent avoir augmenté le trafic organique de 100% à 500% vers certaines pages.

 

2 – La position zéro apparaît en premier dans les recherches sur mobile

Depuis 2015, plus de recherches sont effectués depuis un mobile que depuis un ordinateur. 65% des internautes BtoB sont à la recherche de l’information la plus pertinente, quelle que soit l’entreprise qui la publie (Google 2015). Dans ce cas vous avez beaucoup à gagner à apparaître en position zéro.

 De plus, regardez les résultats obtenus lorsqu’on cherche les termes « recherche vocale » sur Google :

 trTKHZe0OhYUUDEZY4iH_FyBz6IK71_0UxJX92Bs7wMSc2i_Bgn-jiUu8MhcYkgxUNs6OLvlaEfFT0e96KAezHd162c1xACIGJ79Q-sI2LK83FvZJ9wfT1GuHNOiP34AU9XFS6a0NRe4h8GxGw

Seule la réponse dans le featured snippet apparaît à l’écran. Si vous parvenez à hisser votre contenu en position zéro, vous avez alors de grandes chances de concentrer la plupart des recherches mobiles ! Optimiser vos pages pour le mobile first vous permet également de mieux référencer votre site web.

 

3 – Le featured snippet est le seul résultat lu en recherche vocale

D’ici 2020, 50% des recherches web seront faites par la commande vocale (Etude ComScore). Or, le featured snippet est le seul résultat lu par l’assistant vocal. Comme il commence par citer la source avant de détailler la réponse, il représente une opportunité pour augmenter la notoriété de votre entreprise et attirer les internautes sur votre site web.

 

4 – L’url citée met en avant des résultats qui ne sont pas en première position

Dans 70% des cas, les featured snippet sont issus des URL qui ne se trouvent pas en première position. C’est l’occasion d’afficher une de vos pages en position zéro à la place d’un de vos concurrents !

De plus, une étude Ahref de mai 2017 montre que le featured snippet a aussi tendance à « voler » des clics au résultat en position 1. Si vous êtes dans le top 5 des résultats pour une recherche sur Google, c’est une autre occasion de générer plus de trafic vers votre site internet.

Attention cependant, si l’extrait optimisé contient trop d’informations, la réponse peut suffire à l’internaute. Dans ce cas le site source ne retire que de la notoriété de ce placement dans les SERP, car l’internaute ne cliquera pas pour en savoir plus. Cette hausse de notoriété est difficilement mesurable est difficilement mesurable. Une alternative dans ce cas là serait d’élargir votre stratégie SEO aux recherches associées.

 

Dans l’exemple cité plus haut, Google suggérait certaines recherches associées à la requête « qu’est-ce que la prospection commerciale » :

  • Comment faire de la prospection commerciale ?
  • Qu’est-ce qu’un prospect en marketing ?
  • C’est quoi une démarche commerciale ?

 Bien que très généralistes, ces suggestions vous montrent quels sont les sujets susceptibles d'être recherchés par vos prospects par la suite. Viser les featured snippet des recherches associées fera de vous l’entreprise top-of-mind dans l’esprit de l’internaute. Et si la position zéro est à prendre sur ces requêtes, c’est une occasion à ne pas manquer !

 

La position zéro : quelques conseils pour l’atteindre

Il est maintenant temps de vous livrer les secrets pour optimiser votre Content Marketing et atteindre la position 0. Deux composantes sont à surveiller pour améliorer votre stratégie SEO :

  • Le type de requêtes qui génèrent un featured snippet
  • La structure de vos contenus

 analyse-trafic-seo

 

Quelles recherches affichent un encart en position zéro ?

Certains types de recherche sont plus susceptibles d’afficher un encart en P0. Comme expliqué précédemment, le featured snippet, la knowledge box et la quick answer sont très souvent axés sur des connaissances générales. Par conséquent, les requêtes sous forme de question sont très susceptibles de générer un résultat en position zéro :

  • « Qu’est-ce que… » + terme à définir
  • « Pourquoi… »
  • « Comment… »
  • « Quand… »
  • « Combien… »

 

Comment organiser votre contenu pour atteindre la position zéro ?

D’après Google, il est impossible de faire en sorte qu’un featured snippet provenant de vos pages s’affiche. Cependant en analysant les contenus en position zéro, on constate qu’il y a quelques points communs.

 

La position de vos pages dans les SERP :

  • Les résultats en position zéro sont issus des pages dans le Top 5 des SERP pour une recherche web donnée.
  • Les featured snippets apparaissent plus souvent pour les recherches populaires (estimées à plus de 320 recherches mensuelles)
  • Pour la même recherche, les featured snippets sont souvent différents, selon si vous cherchez sur Google.com, Google.fr, Google.ie, etc.

 

La qualité et la structure de votre contenu :

  •  Le contenu est explicatif, de qualité, et de manière générale récent. Les contenus sont longs, en moyenne de 950 mots.
  • Le featured snippet contient une réponse d’environ 50 mots sous forme de paragraphe, de liste à puce ou de méthode étape par étapes”. Cette réponse sera le plus souvent issue de vos paragraphes d’introduction (entre deux balises paragraphe <p>), juste en dessous de votre titre de page
  • La recherche ou le mot-clé visé se trouve dans un header : soit dans le titre de la page <H1>, soit dans un titre de partie <H2> ou de sous-partie <H3>
  • Dans le cas de tableaux ou de listes, la structure de de la page est très importante.Elle doit comporter les balises HTML associées aux tableaux (<table>, <td>, <th> et <tr>) ou aux listes (<ol>, <ul> et <li>) et éventuellement un système d’ancre internes.
  • Si vous avez créé une liste de recommandations à l’attention de vos clients, pensez à insérer une ancre pour y accéder directement ou à la placer en haut de la page

 balise-html-seo

 Au regard des études récentes, la présence de liens internes ou de backlinks ne semble pas influer sur la création d’un featured snippet à partir de vos pages web. Cependant rappelez-vous que le maillage interne de votre site internet influe sur votre référencement SEO.

 

Comment savoir si on a atteint la position zéro ?

Tout vient à point qui sait attendre ! Ne vous imaginez pas que vous allez apparaître tout de suite en position zéro ! Il faut du temps aux crawlers de Google pour étudier à nouveau les sites web et leur donner leur position dans les SERP.

A l’aide d’un outil d’audit SEO (ou manuellement avec un tableau de suivi), vous pouvez déterminer les mots-clés générateurs de trafic pour votre site web. Il suffit de comparer l’évolution de votre position dans les résultats de Google en fonction des mots-clés longue traîne recherchés. Attention, si vous l’effectuez manuellement, pensez à vider votre cache et à chercher en navigation privée pour éviter les interférences entre votre analyse et les données de votre historique internet. Désactivez également votre GPS pour ne pas être pollué par les résultats de SEO local.

 

Comment observer l’impact de la position zéro sur mon trafic ?

Le rapport dans l’onglet Search Traffic > Search Analytics de la Google Search Console (l’outil gratuit de Google à destination des webmasters), peut vous permettre de filtrer les pics de trafic en fonction des mots-clés qui affichent des featured snippets issus de vos pages. La Google Seach Console ne cependant donne accès au maximum qu’aux données des 90 derniers jours. Pensez-bien à vérifier les différents indicateurs régulièrement pour que vos analyses SEO soient pertinentes.

 Comparez l’historique de vos pics de trafic avec l’historique de vos SERP (soit avec votre outil d’audit, soit manuellement via un tableau de suivi). La hauteur de ces pics vous permet d’estimer le différentiel de trafic obtenu grâce à la position zéro.

 

Finalement, on se rend compte qu’appliquer une bonne stratégie SEO est la première étape pour voir ses pages affichées en position zéro. Il faut ensuite offrir du contenu qualitatif à vos clients pour leur donner envie de poursuivre leur lecture sans tout dévoiler. Atteindre la position zéro est un exercice difficile car il faut savoir estimer quelle valeur ajoutée vos pages apportent à vos visiteurs.

contact-seo

Envie d’approfondir ?