En 2018, ne passez pas à côté de ces 5 tendances SEO !

Rédigé par Sandrine le 27 février 2018
Temps de lecture : 9 min.

Comme vous le savez, le référencement web est en perpétuelle ébullition et se caractérise par des évolutions rapides et rapprochées. Nous nous étions déjà intéressés l'an dernier aux principales pratiques du SEO en 2017 et avons décidé de renouveler l'exercice. Cette année encore, les changements sont nombreux ; l’adaptation de vos pratiques est donc toujours autant nécessaire.

Découvrez dans cet article les 5 changements qui bouleversent le référencement naturel en 2018 :

 

Changement n°1 – La recherche vocale augmente à vitesse grand V

Un adulte sur cinq utilise la recherche vocale en 2016 (Global Web Index).

En 2020, 50% des recherches web se feront même vocalement (Etude Comscore). Dans le même temps, avec l’explosion du multi-device, il devrait y avoir sept fois plus d’objets connectés que d’humains sur Terre d’après l’étude Sizing up the internet of Things. Une évolution qui peut sembler effrayante, mais qui révèle de nouvelles opportunités pour les entreprises, comme le tissage d’une relation directe avec les internautes via l’utilisation d’assistants virtuels.

 

Ce changement dans les comportements de recherche va fortement impacter les processus d'achat, tant en BtoB qu'en BtoC, mais aussi votre business. Il sera aussi naturel de demander à son Assistant Vocal la météo du jour, que de taper une suite de mots clefs dans un moteur de recherche. Pourquoi ? Parce que le terminal connecté lit uniquement le résultat de la position zéro de Google.

 

La création de « skills », des applications activées à partir de la reconnaissance vocale, pourront permettre aux entreprises d’atteindre directement le consommateur final. Le contenu pourra être personnalisé d’autant plus qu’il prendra en compte les préférences utilisateurs compilées par l’assistant vocal.

 

Pour adapter votre contenu à ce nouvel enjeu, suivez la check-list suivante :

  1. Répondez aux questions que se posent vos prospects (en somme réhabilitez vos FAQ)
  2. Utilisez un ton conversationnel et le même vocabulaire que celui de vos clients potentiels
  3. Optimisez votre SEO
  4. Rédigez des contenus détaillés, précis et qui sortent du lot 

L’enjeu est de convaincre les moteurs de recherche que votre contenu est plus pertinent que celui de vos concurrents. Votre valeur ajoutée devra donc être présente dès la première lecture, ce faisant vos internautes resteront plus longtemps sur votre site, consulteront d'autres pages, ce qui bénéficiera à votre référencement naturel.

 

Changement n°2 – L'affichage d'un site web doit être pensé pour le mobile first

Depuis 2015, plus de recherches sont effectuées via un mobile que sur un ordinateur. D’après Google, plus de la moitié des recherches web se font depuis un téléphone portable. En prenant en compte l’accentuation de la recherche vocale, particulièrement utilisée par les mobinautes, il devient indispensable d’adapter votre contenu web à une consultation depuis un terminal à écran plus réduit, comme un smartphone ou une tablette.

 

Depuis quelques mois, certains navigateurs, comme Chrome, proposent un affichage mobile pour certaines pages non compatibles. Cependant, cela ne vous dispense pas d’adapter votre site, car en vous adaptant aux évolutions des habitudes de navigation de vos cibles, vous satisferez par la même occasion l’algorithme de Google.

 

Sans cela, l’index Mobile First vous fera automatiquement chuter dans les résultats. Si seul un petit nombre de sites était concerné en 2017 par cette évolution de l'algorithme, ce n'est désormais plus le cas... Si vous n’avez pas encore répercuté ce changement, soit en améliorant la version mobile de votre site, soit en lançant un projet de refonte, cela devient une nécessité urgente. En effet, Google prendra désormais en compte l’aspect mobile avant l’aspect desktop (ici le rendu d'un site quand consulté depuis un ordinateur) de votre site lors de l'affichage des réponses à un mobinaute.

 

En règle générale, si vous avez opté pour un site web en responsive design, c’est-à-dire qui affiche les mêmes informations quelle que soit la taille de l’écran, vous ne devriez pas être inquiété.
Nouveau call-to-action

Neoconseil 💡: Si vous n'avez pas encore de site, l'idéal est même de développer votre site pour mobile (en "mobile-first"), avant de créer une version plus complexe qui sera disponible pour les internautes sur ordinateur. Il s'agit d'un changement de paradigme important, mais qui permet de rendre toutes ses lettres de noblesse à la version mobile d'un site, tout en améliorant son trafic et sa conversion commerciale. 

  

Pour mettre à jour vos pratiques, Abondance vous propose une vidéo SEO qui vous explique toutes les implications de cette tendance.


Pour vérifier si votre site internet est adapté à la navigation mobile, Google a mis en place un outil de test permettant de mesurer si votre site est mobile friendly, et qui vous proposent surtout des optimisations à mener pour améliorer ce dernier. Allez, à vos claviers !

 

Changement n°3 – Les sites internet sont toujours plus légers et rapides

Un autre point d’attention à prendre en compte est le temps de chargement de vos pages. Cette infographie Kissmetrics nous montre en effet qu’un temps d’attente trop long est mauvais pour votre entreprise :

  • Un délai de 1 seconde sur la page peut réduire le taux de conversion de 7%
  • 40% des acheteurs en ligne abandonnent un site qui met plus de 3 secondes à se charger

 

Réduire le temps de chargement revient donc à limiter le nombre de visiteurs quittant votre site trop rapidement, mais surtout à augmenter votre conversion commerciale et donc votre chiffre d'affaires. C'est aussi là l'occasion d'optimiser son site pour la navigation mobile, ce faisant vous faites d'une pierre deux coups. Vous l'aurez compris, il s'agit vraiment d'une question clé ! 

 

seo-mobile-first

Mais comment faire pour accélérer la vitesse de chargement d’un site web ? La réponse est simple, il faut tout simplement « alléger le poids » de vos pages internet. Plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous. Pourtant, quelques solutions simples existent, par exemple :

  • Réduire le poids des média hébergés sur votre serveur (photos, vidéos…)
  • Épurer votre code source : plus il est simple, plus la page charge rapidement
  • Eviter de faire trop de redirections de pages pour ne pas embrouiller le navigateur

Là encore, Google propose un outil de test pour vous assurer que vos pages web chargent à la bonne vitesse : PageSpeed Insights

 

Changement n°4 – Le référencement local est toujours plus pertinent

De plus en plus, les commerces de proximité sont mis à l’honneur lorsque les utilisateurs utilisent les moteurs de recherche. La preuve ? Les recherches Google « à proximité » ont augmenté de 100% au cours de l’année 2017 et 50% des utilisateurs qui effectuent une recherche locale sur leur smartphone visitent un magasin physique dans la journée (Panda SEO)

 

Lorsqu’un internaute recherche un commerce, les plus pertinents et les plus proches sont mis en avant par Google. Être référencé localement est un enjeu crucial pour attirer des clients potentiels. Bien évidemment, selon la localisation de votre entreprise, vous serez soumis à une concurrence plus ou moins rude.

 

Voici quelques bonnes pratiques à mettre en place pour vous distinguer face à la concurrence locale :

  • Remplissez les informations sur Google My Business : adresse, téléphone, horaires d’ouverture…
  • Soyez référencés sur les annuaires en ligne : Pages Jaunes, Yelp, La Poste…
  • Allez à la pêche aux commentaires clients pour construire votre crédibilité

 

Google veille à la cohérence des informations que vous diffusez sur les annuaires, les sites de notation et les réseaux sociaux. Pensez bien à mettre à jour vos informations sur ces différentes plateformes. Il serait dommage de manquer une occasion commerciale pour une erreur d’inattention !

 

Neoconseil 💡: Vous avez envie d'en savoir plus sur le référencement local, pourquoi ne pas consulter notre article sur la question ? 

 

Changement n°5 – Les groupes de contenu : une nouvelle hiérarchie pour votre site web

Dernière tendance web à surveiller : les Topic Clusters et les Pillar Pages. Ces deux approches sont nées en réaction aux évolutions des habitudes de navigation des internautes et à celles des algorithmes des moteurs de recherche.

 

Par exemple, l'algorithme Google ne va plus se contenter d'analyser la pertinence de votre site page par page, mais au contraire étudier l’ensemble de ce dernier. Ainsi, il sera désormais capable d’identifier les thématiques abordés dans vos contenus, analyser le champ sémantique et lexical employé et déterminer si votre site comporte du contenu dupliqué. Ce faisant, l'algorithme sera capable de déterminer votre autorité sur une thématique et votre pertinence

 

C'est pourquoi il est fondamental de ne plus organiser chaque page de contenu en fonction d’un mot clef unique, car si vos contenus sont tous rédigés autour d'un même sujet, les internautes vont juste se sentir frustrés et ne plus revenir sur votre site. La bonne démarche est au contraire de partir de l'intention générale, de l'intention de recherche : à savoir ce que l'internaute veut trouver, l'information qu'il recherche ? Puis de réfléchir en matière d’arborescence : 1 concept général, qui mène à différentes intentions de recherches, lesquelles peuvent ou non être découpées en différents contenus. C'est le concept de topic cluster

 

Si l’internaute cherche un téléviseur, est-ce qu’il cherche comment il fonctionne, quelles fonctionnalités sont possibles, ou bien veut-il directement faire un achat ? Chacune de ces questions concerne un concept commun, mais leur réponse peut mener vers un contenu bien spécifique : un article détaillé, une infographie, une fiche produit... Ce faisant, vous positionnez votre expertise sur une thématique globale, tout en proposant des contenus divers et pertinents pour votre cible. 

 

Hubspot, l'un des leaders de l'inbound marketing, a réalisé une vidéo explicative (en anglais) pour expliquer cette nouvelle organisation de contenus. En se basant sur ce principe, l’entreprise a constaté une augmentation de son trafic de 107% sur leurs pages de ressources.

 

 

Vous l'avez compris, le SEO est en perpétuel évolution et nécessite un suivi attentif... Mais utilisé à bon escient, il renferme un potentiel certain de trafic et de génération de business pour votre entreprise. Vous l'aurez compris, le mobile, al recherche vocale, les pillar pages sont les tendances SEO à suivre en 2018 pour optimiser votre référencement web et prendre le dessus sur vos concurrents.

Nouveau call-to-action

 

Envie d’approfondir ?