5 astuces pour augmenter le trafic sur votre site Internet

Rédigé par Eleonor le 13 juillet 2018
Temps de lecture : 12 min.

Vous possédez un site web qui vous semble bien refléter l’image que vous souhaitez transmettre de votre entreprise… mais il n’attire que trop peu de trafic ?

Ne vous inquiétez pas : vous n’êtes pas seul dans cette situation.


En 2018, selon l’étude State of Inbound de HubSpot, 57% des entreprises B2B interrogées avaient pour objectif d’accroître le trafic entrant sur leur site web.

 

internet-url

 

Comment ces entreprises font-elles donc pour relever ce challenge si courant, et pourtant si important ? C’est ce à quoi nous vous proposons de réfléchir dans cet article, en vous dévoilant 5 astuces d’expert pour augmenter le trafic sur votre site web, et maximiser vos chances de toucher vos cibles sur Internet.

 

Au sommaire : 

1/ Optimisez votre SEO

2/ Vérifiez l’aspect technique de votre site web

3/ Créez des liens externes avec des sites affiliés

4/ Investissez les réseaux sociaux

5/ Faites revenir vos cibles encore froides

 

seo-tasse-cafe

 

Astuce #1 - Optimisez votre SEO

L’astuce qui vient en premier lieu à l’esprit lorsque l’on parle d’augmenter le trafic d’un site web est bien évidemment le SEO, appelé en français "référencement naturel". L’idée : optimiser son contenu et l’organisation de son site pour remonter dans les premiers résultats des moteurs de recherche. L’enjeu étant de produire des contenus pertinents et experts répondant à des enjeux et problématiques métiers pour toucher plus de prospects.


Si, il y a peu de temps encore, le référencement naturel s’appuyait majoritairement sur une stratégie de mots-clés, l’algorithme de Google a aujourd’hui évolué, pour donner naissance à de nouvelles pratiques webmarketing.

Il vous faut désormais penser les différentes pages de votre site web comme de véritables univers sémantiques. Plus question de centrer chacun de vos articles de blog ou pages web autour d’un mot-clé particulier : place au champ lexical élargi, que les algorithmes de Google et consorts sont désormais capables d’analyser et de comprendre précisément. En somme, les robots des moteurs de recherche valoriseront davantage un contenu qui met en place un champ sémantique autour de l’univers de votre thématique-clé et au lexique riche et développé.

 

C’est de ces évolutions qu’est également née la nécessité de penser son site web comme un regroupement de “cocons sémantiques” liés les uns aux autres. Pour ce faire :

  • Élaborez des pages-piliers, sur une thématique large, et toujours à haute valeur ajoutée pour vos prospects.
  • Puis créez des pages qui abordent une problématique plus spécifique, et intégrez à votre page-pilier des hyperliens menant vers ces pages (et réciproquement).
  • Sur chacune de ces pages, veillez à intégrer à vos balises HTML-clés (balises titres, métadescription et alt-text sur vos images) les mots-clés issus de votre champ sémantique large.

En scannant vos différentes pages, les robots de Google verront ainsi un site web cohérent, qui apporte une valeur réelle aux internautes, et les fera remonter dans les résultats de recherche de vos prospects.

 

Mais peut-être vous demandez-vous tout simplement comment choisir ces différentes thématiques autour desquelles optimiser vos pages et articles de blog ? C’est bien simple : tous vos contenus doivent être rédigés en gardant à l’esprit les questions que se posent vos prospects, et les aider dans leurs enjeux d’achat. Vous générerez ainsi du trafic qualifié et vous positionner comme un expert aux yeux de votre cible. (Si vous vous interrogez sur les atouts d’un blog d’entreprise en B2B, je vous encourage à consulter cet article de Nathalie).

 

À partir de ces diverses thématiques, n’hésitez pas à créer une ligne éditoriale de blogging très complète, et à en organiser la publication selon un planning régulier, afin d’alimenter sans cesse votre blog. De quoi faire comprendre aux moteurs de recherche que vous êtes actif sur le web, et vous donner l’occasion de gagner des places dans leurs résultats, et donc du trafic !

 

Notre conseil d’expert 💡

Saviez-vous que les campagnes de publicité payante Google Ads constituent un excellent complément au référencement naturel de votre site web ? En déployant quelques campagnes bien ciblées, vous attirerez un trafic de qualité (grâce au ciblage très fin permis dans l’outil), générateur de croissance

 

ecran-code

 

Astuce #2 - Perfectionnez l’architecture technique de votre site web

Le fait d’optimiser sa création de contenu autour de champs sémantiques spécifiques est une pratique désormais assez connue des marketeurs B2B. Mais la plupart d’entre eux restent encore trop peu souvent au fait des nécessités techniques qu’induit le référencement naturel.

 

Les robots des moteurs de recherche jugeront la qualité de votre site selon différents critères, parmi lesquels :

  • Le temps de chargement de vos pages web. Ce critère dépend éminemment du poids des images que vous y intégrez, de la qualité du code grâce auquel a été construit votre site, mais également de la configuration préalable d’un “lazy loading”. En Français dans le texte, ce terme signifie “chargement paresseux”, et désigne une technique qui vise à ne charger sur la page que les éléments nécessaires à la navigation immédiate de votre visiteur. L’accent étant mis sur les éléments immédiatement visibles par l’internaute.

  • La facilité de navigation sur vos pages web. Les robots des moteurs de recherche vont privilégier des contenus qui encouragent les visiteurs à visiter d’autres pages ; n’hésitez donc pas à ajouter sur votre blog des liens vers d’autres articles pertinents, en relation avec le sujet de la page en question, mais aussi des boutons de partage sur les réseaux sociaux et un formulaire d’inscription à votre newsletter(où vos articles figureront en belle place). Plus vos pages web seront partagées plus vous attirerez de trafic et plus les moteurs de recherche vous favoriseront.

  • Le caractère “mobile-first” de vos pages web. Vos prospects naviguent de plus en plus sur la toile via leurs smartphones ou leurs tablettes… et les moteurs de recherche le savent ! C’est pourquoi il vous faut concevoir votre site en pensant avant tout à la manière dont il sera agencé en version mobile. Vérifier que la police reste lisible, que les visuels ne sont pas trop chargés et que la navigation est aisée (création d’un menu burger par exemple, etc.).

 

Ne négligez donc surtout pas la dimension technique de votre site web et faites décoller votre trafic !
Nouveau call-to-action

Notre conseil d’expert 💡

Utilisez l’outil Dareboost pour faire un audit des éléments techniques à améliorer sur votre site web vous permettra d’optimiser votre référencement naturel. Très complète, cette solution vous permettra de garder un oeil sur la performance de vos pages, et d’avoir toujours l’oeil sur les caractéristiques techniques de votre site, pour ne jamais rater l’occasion de l’améliorer.

Capture-dareboost

 

Astuce #3 - Créez des liens externes avec des sites affiliés

Vous ne générez pas suffisamment de trafic, mais d’autres sites, dont les thématiques sont proches de celles qui intéressent vos prospects, en ont beaucoup, eux ? Et si vous établissiez des liens entre ces sites et le vôtre, tout simplement ?

 union-working


Sachez que les moteurs de recherchent sont particulièrement friands des pages web cités par des sites tiers, sous forme d’hyperliens. C’est pourquoi, pour augmenter significativement votre trafic, il vous faudra créer des contenus qui deviendront de véritables ressources du web. Leur forte valeur ajoutée, à la fois pour les algorithmes des moteurs de recherche et pour vos prospects, donnera envie à d’autres sites de les intégrer dans leurs propres contenus, en augmentant par là même la puissance et l’autorité.

 

Notre conseil d’expert 💡

Vous pouvez également procéder à l’inverse, en approchant les propriétaires de médias professionnels en ligne ou de blogs thématiques pour leur proposer des articles invités rédigés par vos soins ou des liens d’affiliation.

 

L’objectif de cette démarche est simple : créer des liens qui mèneront les audiences de ces sites vers vos propres pages. Un procédé gagnant-gagnant, pour vous, qui gagnerez des “backlinks” et de la notoriété sur Internet, comme pour le site tiers, qui bénéficiera de contenus de qualité.

 

william-iven-19844-unsplash

 

Astuce #4 - Investissez les réseaux sociaux

 

Certes, le référencement est un excellent moyen d’accroître le trafic vers son site web. Cependant, il s’agit d’une méthode qui peut prendre du temps (généralement 4 à 6 mois pour observer les premiers résultats), notamment pour les entreprises qui s’y lancent tout juste et dont le site n’est pas encore bien indexé sur les moteurs de recherche.

 

Rassurez-vous : un deuxième levier à activer pour augmenter votre trafic existe, et il s’agit des réseaux sociaux. Vos cibles, les décisionnaires, s’y rendent régulièrement pour chercher des informations, et avancer dans leurs réflexions d’achat B2B, ou même tout simplement pour accroître l’image de marque de leur entreprise.

 

Lancez-vous donc dans une stratégie de Social Media Marketing, qui vise à promouvoir sur différents médias sociaux les contenus de grande qualité que vous avez créés (vos articles de blog par exemple). En diffusant, sur vos pages entreprises ces contenus, vous touchez vos cibles là où elles vont se renseigner, et construisez en même temps la réputation de votre entreprise sur le web.

 

Toutefois, les algorithmes des réseaux sociaux valorisent de plus en plus les contenus qui créent de l’engagement entre les utilisateurs. Or, nombreuses sont les entreprises B2B qui peinent à créer des communautés Social Media, et dont les fans ou les followers commentent ou “aiment” régulièrement leurs publications. Ces entreprises verront ainsi leurs publications issues de leurs pages corporate peu mises en avant sur les réseaux sociaux.

 

Pour affronter ce problème, il vous faut donc adopter une stratégie de diffusion plus large de vos contenus, en incluant dans cet élan Social Media et vos collaborateurs. Ajoutez donc à votre stratégie deux méthodes qui font leur preuve au quotidien :

  • Le Social Selling, qui consiste à motiver ses commerciaux à publier régulièrement du contenu sur les réseaux sociaux. Ils s’y positionnent ainsi comme des experts de leur secteur, prêts à apporter de l’aide aux prospects qui souhaitent se renseigner au cours de leur réflexion d’achat.
  • Les programmes d’employee advocacy, qui encouragent vos collaborateurs, de parler de votre entreprise sur les réseaux sociaux, en diffusant régulièrement sur leurs comptes personnels vos contenus. Des RH jusqu’aux équipes opérationnelles : tout le monde est mobilisé dans cette démarche, pour améliorer la réputation et la marque employeur de votre société ! Au sein du réseau personnel de vos collaborateurs se cache peut-être votre prochain prospect. Organiser un petit jeu concours avec une incentive à la clé, peut se révéler une excellente occasion pour mobiliser vos équipes.

 

Ces deux méthodes permettent ainsi de toucher une plus large audience, issue des réseaux professionnels et personnels de vos employés, et d’ainsi accroître le trafic entrant vers votre site web. Si vos contenus sont de qualité, ils seront également directement relayés sur les réseaux sociaux par le réseau de vos collaborateurs, permettant ainsi de toucher de nouveaux prospects.

 

Notre conseil d’expert 💡 :

Vous êtes lancé dans cet élan Social Media ? Qu’à cela ne tienne, augmentez encore davantage le trafic vers vos pages web, en adoptant la tendance, très fructueuse, du Social Paid !

Il s’agit tout simplement de la publicité diffusée sur les réseaux sociaux, que l’on voit apparaître dans des encarts spécifiques le long de nos fils d’actualité. Elle est proposée par exemple par LinkedIn, Facebook et Twitter. En promouvant votre contenu de cette manière-ci, vous vous assurez de toucher une audience ciblée, très qualifiée, pour la ramener sur votre site web.

On note également que les entreprises qui se lancent dans la publicité sur les médias sociaux gagnent en notoriété, et voient leur nombre de followers croître significativement. Commencez donc par tester cette méthode sur un budget restreint, en sélectionnant avec attention les contenus que vous promouvez, puis en vous focalisant particulièrement sur la segmentation de vos publicités.

Alors convaincu(e) que les réseaux sociaux renferment un potentiel extraordinaire pour générer du trafic vers votre site web ?

 

espace-working

 

Astuce #5 - Faites revenir vos cibles encore froides

On a tendance à l’oublier, mais le trafic d’un site web n’est pas composé uniquement de nouveaux contacts. Parmi les visiteurs de votre site, vous trouverez également vos cibles qui y reviennent pour la énième fois, pour s’informer plus et faire mûrir l’idée d’acquérir votre solution, à terme.

C’est pourquoi il est absolument essentiel de déployer des leviers pour faire revenir ces prospects encore froids sur votre site web, et les inciter à se renseigner plus en détails sur votre entreprise. C’est plus que jamais vrai en B2B, où vos cibles parcourent 67% de leur cycle de réflexion, très long, en toute autonomie, sans contacter un commercial !

 

Mais comment attirer de nouveau sur votre site ces cibles-clés, qui deviendront potentiellement vos clients ?

Là encore, plusieurs leviers sont à votre disposition :

  • Les newsletters. Grandes favorites des marketeurs B2B, les newsletters permettent de faire revenir à votre site web les contacts de votre base de données. Segmentez-les avec finesse pour proposer du contenu adapté aux enjeux spécifiques de chacune de vos cibles, chacune d’entres-elles devant avoir l’impression que chaque message lui est personnellement adressé : c’est la clé pour les faire revenir à vous, et les convertir avec impact. Envoyées régulièrement (tous les 15 jours par exemple, elles sauront intéresser vos prospects en cours de maturation).

  • Le marketing automation. Grâce à ce formidable levier webmarketing, tous les prospects que vous aurez identifié grâce à vos landing pages, et qui vous auront au préalable laissé leur adresse email, peuvent se voir délivrer, automatiquement, des contenus pour les aider dans leur réflexion d’achat.

  • Le retargeting. Cette méthode vous permet de faire revenir les visiteurs qui ne vous auront pas donné leur adresse email. En apposant sur votre site web un pixel de tracking, invisible lors de la navigation, vous pouvez ensuite créer des bannières attractives qui seront diffusées sur des sites tiers. Vous permettant ainsi de vous rappeler au bon souvenir de ces visiteurs encore inconnus (mais plus pour longtemps !).

 

Notre conseil d’expert 💡

N’oubliez pas également que tous vos contenus, qu’ils s’agisse d’articles de blog ou de contenus téléchargeables, peuvent servir à crédibiliser le discours d’avant-vente de vos commerciaux. Encouragez les à partager ces contenus avec vos prospects en avant-vente : cela facilitera la maturation de ces derniers, positionnera votre expertise et augmentera de plus belle le trafic de votre site web !

 

SEO, Social Media, emailing, marketing automation… c’est tout un arsenal marketing qu’il vous faut déployer pour significativement augmenter le nombre de visites de votre site web. Mais ne négligez pas pour autant le fait de travailler, en parallèle, le parcours de conversion de ce site. C’est bien beau d’avoir des visiteurs, mais l’objectif est avant tout de les convertir en clients satisfaits !

Nouveau call-to-action

Envie d’approfondir ?