4 conseils pour booster l’innovation en interne

Rédigé par Hugo le 27 août 2015
Temps de lecture : 4 min.

"Le futur est déjà là, il n'est tout simplement pas distribué équitablement" écrivait l'auteur américain de science-fiction William Gibson.

Lab, FabLab, BizLab, StartUp, incubateur, open innovation... L'esprit d'Innovation avec un grand I a dépassé depuis bien longtemps le territoire bouillonnant de la Silicon Valley, mais pour aller jusqu'où ?  

Les frontières de l’entreprise sont devenues poreuses. Les marchés, et plus particulièrement en BtoB, sont de plus en plus concurrentiels. Les délais de mise sur le marché se raccourcissent. Bref, les entreprises n’ont d’autre choix que d’hyper-innover, pour se différencier, détecter de nouvelles opportunités et optimiser leurs coûts. 

Or, il semble qu'aujourd'hui les démarches d'innovation restent l'apanage d'un cercle d'initiés. Idée reçue? Oui ! Nous vous donnerons dans cet article quelques bonnes pratiques pour booster l'innovation en interne. PME ou grands groupes, all concerned.

Conseil n°1 : démystifiez l’innovation en interne

L'innovation avec un grand I peut faire peur, et plus particulièrement pour les PME déjà établies dans leur activité. Elle est comme mystifiée. Trop souvent, on a tendance à n’entendre par innovation que le développement de nouvelles technologies, issues de la R&D, qui ne représentent en fait que la partie émergée de l'iceberg. En effet, un nouveau concept de business, un nouveau service jusqu’ici délaissé par les entreprises du secteur, l’adaptation d’un produit ou service à un nouveau segment de clientèle, ou une nouvelle façon de s’adresser aux clients : c'est ça aussi l'innovation !  Pourquoi ne pas commencer par intégrer le digital dans votre stratégie de prospection

New call-to-action
Exit donc les notions de brevets, de R&D, d'investissements massifs qui ont tendance à faire peur et qui se contractent inéluctablement. L'innovation est partout et il est essentiel pour le management de rassurer ses collaborateurs sur ce point avant de lancer une quelconque démarche d'innovation en interne. Désinhibons-nous ! 

 

Conseil n°2 : oxygénez les esprits

Un frein majeur à la culture de l'innovation ? La tête dans le guidon. Un moyen de lever ce frein ? Inventer des dispositifs anti-routine autour de l'innovation !

Il suffit souvent de créer un terreau favorable à l'émergence de l'innovation pour qu’elle apparaisse spontanément. Avant de chercher l'idée du siècle, il est essentiel de créer un état d'esprit innovant. 

Dans cette perspective, l'éditeur de logiciel Oracle propose régulièrement à ses collaborateurs un "digital café" : les collaborateurs y sont invités à découvrir un panel d'innovations récentes liées au digital et susceptibles d'avoir une influence sur leur business. Start-ups, nouveaux produits, nouveaux services ou nouveaux usages qui proviennent tout simplement de l’observation du marché, des clients, des fournisseurs, par une veille permanente. Il ne s'agit pas de les comprendre, mais de les connaître, afin de mieux réagir, de compléter son offre, de réorienter sa stratégie, ou encore de tester une hypothèse... 

Ce type de démarche peut être implémentée de façon participative en mobilisant les collaborateurs ou s'appuyer sur des témoignages extérieurs de partenaires, de clients, de réseau. Un condensé bien caféiné d'innovation participative et de bonnes idées, des pistes de réflexion, une bouffée d'oxygène, au service d'un état d'esprit. 

 

Conseil n°3 : lancez votre programme 

Permettre aux employés de prendre du temps de travail pour réfléchir à des projets indépendants donne souvent naissance à des outils pertinents. Sans pour autant rejoindre le paradigme Google, célèbre pour accorder à ses employés 20% de leur temps au développement de projets personnels, d'autres programmes existent pour booster l'innovation, sans nuire à la productivité de vos collaborateurs. 

La "boîte à idées" antédiluvienne est à oublier mais le concours de l'innovation vous révélera des talents, des bonnes idées et des personnes motivées ! Le succès d'une telle démarche est néanmoins dépendant de deux conditions sine qua non : une animation dynamique,  un vrai accompagnement des lauréats intrapreuneurs à concrétiser leurs idées, et ce dans un délai raisonnable.

Et pourquoi pas une start-up interne pour donner vie aux innovations ? Pas de spin off mais une entité restreinte avec des circuits de décision plus courts, des moyens humains et techniques concentrés. Les exemples pullulent et ce depuis quelques années, même s'il est vrai qu'ils sont plus le fait des grands comptes. L'entité des objets connectés de Orange n'avait que quelques mois pour présenter un prototype au show d'innovation Hello ! d'Orange, en novembre 2012. Pour relever le défi, Orange a décidé de monter une équipe, en mode start-up, en puisant dans les ressources du groupe et à l'extérieur. Résultats des courses : une maquette, deux prototypes et une première mouture de MyPlug en 18 mois. Well done !

Quelles démarches choisir? Comment les structurer ? Les PME peuvent faire appel à leur CCI et participer au diagnostic InnovScan. Ce diagnostic s'adresse aux entreprises de tous secteurs, idéalement situées entre 5 et 100 salariés, n’ayant pas de projet d’innovation «mûri» mais souhaitant entrer dans une démarche d’innovation, basée notamment sur le perfectionnement de ses fonctions clefs. L’entreprise reçoit un rapport synthétisant les fonctions clefs à perfectionner prioritairement, avec des propositions de solutions, de bonnes pratiques à mettre en œuvre, de dispositifs mobilisables… 

 

Conseil n°4 : communiquez à l’extérieur

La communication autour de la démarche d'innovation ne doit pas se cantonner au périmètre de l’entreprise et ce même avant la mise sur le marché. Clients et prospects seront sans doute les premiers marqués par vos innovations. Il est nécessaire de les prévenir, voire de les impliquer quand vous modifiez votre organisation.  Tirez parti des réseaux sociaux pour générer une forme de viralité autour de votre démarche et de votre service ! Vous ne gâcherez pas l'effet de surprise de la mise sur le marché de votre innovation, mais vous travaillerez votre image, renforcerez le sentiment d'appartenance de vos collaborateurs, et apparaîtrez comme un acteur dynamique, connecté, moderne... innovant en somme !  

contact-transformation-digitale

Envie d’approfondir ?